Le volume du commerce entre la Corée du Nord et la Chine a augmenté en août 2022 pour le deuxième mois consécutif sur fond d’augmentation des échanges de marchandises par voie maritime avec l’apaisement de l’épidémie de nouveau coronavirus (Covid-19) dans le royaume ermite, a révélé l’Administration générale des douanes de la Chine.

Le commerce bilatéral a atteint 90,32 millions de dollars en août, soit un bond de 214% sur un an. Les importations nord-coréennes en provenance de la Chine ont augmenté en glissement annuel de 217% pour s’élever à 71,54 millions de dollars alors que ses exportations vers son plus grand allié ont englobé 18,78 millions de dollars, soit une hausse de 201% sur un an.

En glissement mensuel, les échanges commerciaux bilatéraux ont progressé de 24% le mois passé avec une augmentation de 20% des importations nord-coréennes et une hausse de 45% de ses exportations selon l’agence de presse Yonhap, reprenant les données de l’administration chinoise.

Le volume du commerce entre la Chine et la Corée du nord a progressé en rythme mensuel pendant deux mois d’affilée mais son augmentation s’est ralentie le mois dernier après un bond de 233% en juillet.

Les échanges commerciaux Corée du Nord-Chine se sont améliorés à la suite de la réouverture des liaisons ferroviaires entre la ville nord-coréenne de Sinuiju et la ville chinoise de Dandong en janvier 2022.

Ils s’étaient alors élevés à 102,3 millions de dollars en avril. Ces liaisons ferroviaires ont toutefois été de nouveau suspendues le 29 avril, faisant plonger le commerce bilatéral à 20,31 millions de dollars en mai et à 21,83 millions de dollars en juin.

L’augmentation de juillet et août est attribuable à l’accroissement par le Nord du commerce par voie maritime sur fond de maîtrise de la situation épidémique dans le pays alors que les opérations ferroviaires à travers la frontière sino-nord-coréenne n’ont pas encore repris.

Selon Yonhap, les navires cargo cherchant à accoster dans le port de Nampo avaient dû attendre pendant trois mois mais la Corée du Nord a réduit le temps d’attente à 15 jours depuis la mi-juin.

Le but pour le gouvernement nord-coréen est d’apaiser la pénurie de matériaux dans le pays. Pour la période janvier-août, le volume du commerce Corée du Nord-Chine a totalisé 503,24 millions de dollars, soit un bond de 336% par rapport à la même période de l’année dernière.