Le géant de l’automobile à énergie nouvelle BYD a annoncé mardi avoir signé récemment un accord avec les autorités de la ville d’Alexandrie, en vue de construire un monorail de 128 kilomètres, selon l’agence de presse, Xinhua.

La construction de ce système de transport monorail correspond à la deuxième commande de monorail à l’étranger pour la compagnie. Selon BYD, l’avantage de ce monorail est économique car il demande 1/5ème du coût d’un chantier classique d’un réseau de métro et il nécessite également 1/3 du temps de construction.

BYD a mis environ 5 ans et dépensé 5 milliards de yuans (667,50 millions d’euros) pour développer le système baptisé Yungui (« rail sur nuage« ), pouvant atteindre une vitesse maximale de 80 km par heure.

« BYD a commencé à produire et à vendre des véhicules en Egypte il y a des années. Environ un tiers des taxis du Caire sont fabriqués par BYD. La popularité de notre marque, la fiabilité de nos produits, ainsi que notre expérience de fabrication locale ont rendu cette nouvelle commande possible« , a déclaré Huang Zhixue, directeur général de la division des ventes automobiles au Moyen Orient et en Afrique de BYD.

En effet, en août 2017, le géant chinois a annoncé qu’il construirait un monorail dans la ville philippine d’Iloilo. Le premier tronçon de 20 km devrait entrer en service en 2019.