La cheffe de l’exécutif de Hong Kong, Carrie Lam, se rendra à Beijing, la semaine prochaine pour une visite de trois jours afin de discuter des plans de relance de l’économie de Hong Kong.

Carrie Lam, cheffe de l’exécutif de Hong Kong

Centre financier mondial, l’économie de Hong Kong a été mise à mal par la pandémie de Covid-19 et les manifestations anti-gouvernementales de 2019. « Mon voyage à Beijing ne concernera que l’aspect économique, compte tenu de la situation qui est très grave à Hong Kong », a déclaré Carrie Lam lors de sa conférence de presse hebdomadaire.

La dirigeante de Hong Kong souhaite obtenir davantage d’opportunités de relancer l’économie de Hong Kong. Pour cela, elle assistera à une réunion avec les autorités centrales après la 5ème session plénière du 19e Comité central du Parti communiste chinois (PCC), qui se conclura le 29 octobre par la formulation de suggestions pour le prochain plan quinquennal du pays.

Cette dernière a indiqué qu’elle assistera à une réunion de coordination organisée par le Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao du Conseil des affaires d’État et les départements concernés du gouvernement central.

Dans une interview, Carrie Lam a indiqué que le soutien demandé pour Hong Kong concernera quatre domaines : les services financiers, l’innovation et la technologie, l’aviation, ainsi que les projets visant à améliorer les moyens de subsistance de la population.

Pour Stanley Ng Chau-pei, président de la Fédération des syndicats de Hong Kong, le plus grand groupe syndical de Hong Kong, « le moment choisi pour la visite de Carrie Lam était assez bon. Après la session plénière, les autorités centrales auront une position plus claire sur le rôle de Hong Kong dans le développement national, ce qui facilitera l’élaboration de politiques impliquant une coopération avec la partie continentale de la Chine ».

Après Beijing, Carrie Lam se rendra à Guangzhou et à Shenzhen pour discuter du développement de la région de la Grande Baie Guangdong-Hong Kong-Macao ainsi que des plans de coopération entre Hong Kong et Shenzhen.

Pour Samuel Yung Wing-ki, président fondateur de la Hong Kong Professionals and Senior Executives Association, « l’aide du gouvernement central était sollicitée pour mieux tirer parti de la force de Hong Kong ». Il espère que la visite de Carrie Lam accélérera la mise en œuvre des 30 initiatives du gouvernement central soutenant le développement des services financiers dans la région de la Grande Baie.

Carrie Lam sera accompagné de cinq hauts responsables chargés de la lutte contre la pandémie, de l’innovation et du développement technologique, des transports et du logement, des services financiers, et des affaires avec la partie continentale de la Chine.

Carrie Lam a également annoncé une série de mesures pour reprendre les voyages en direction et en provenance de Hong Kong, suite à la maîtrise de la situation épidémique dans la ville.

Ces mesures comprennent l’autorisation aux résidents de Hong Kong se trouvant dans la Chine continentale de retourner dans à Hong Kong sans avoir besoin d’une quarantaine de 14 jours à compter du mois prochain.

Des quotas seront adoptés dans un premier temps, a précisé Carrie Lam. Actuellement, seuls deux points de contrôle terrestres sont en service.