La pandémie de la Covid-19 est un des fléau du siècle qui touche tous les pays ! Elle a bouleversé les habitudes, les tempéraments des individus et les économies du monde!

Toutes les autorités, de tous les pays, étaient obligées de prendre des mesures afin de protéger leur population, selon les moyens dont elles disposent.

Comme beaucoup de pays, l’Algérie et la Chine ont fermé leurs frontières durant une période, limitant ainsi les cas de contaminations de façon remarquable. Cette mesure et les résultats ont permis d’autoriser l’ouverture, pour une courte période, de certaines lignes aériennes, soulageant des Chinois en Algérie et des Algériens en Chine qui attendent voir leur pays et leurs proches.

Sans douter que les services des autorités chinoises se préoccupent de leurs concitoyens dans d’autres pays, en particulier en Algérie, ou des étrangers (dans notre cas des Algériens) qui résident et travaillent en Chine, qui n’arrivent pas à rejoindre leur emploi faute de vols disponibles, nous nous permettons d’attirer votre attention sur leur cas.

Ils se retrouvent bloqués en Algérie :

  • des chinois travaillant en Algérie qui ne peuvent pas rentrer en Chine pour voir leur famille.
  • des algériens qui résident et travaillent en Chine qui n’arrivent pas à rejoindre leur emploi dont certains sont des Docteurs universitaires-chercheurs (qui ont bénéficié de bourses du gouvernement chinois) ayant obtenu un congé pour rendre visite à leurs parents. Dans leur cas, ils se retrouvent «absents» de leur poste de travail sans connaitre le sort qui leur est réservé !

Au vu des bonnes relations entre l’Algérie et la Chine, il nous semble qu’il est possible de régler leur problème. Une coordination, avec les autorités algériennes doit permettre, pour les uns et les autres de voir leur problème réglé !

Par exemple : Organiser des vols «spéciaux» en accord avec la compagnie «Air Algérie» dans le respect, bien entendu, des règles et conditions sanitaires !

En espérant que leur cas, assez particulier, soit pris en considération par les deux pays, nous vous présentons nos sincères et amicales salutations.

Djerrad Amar
Ingénieur de formation en retraite. Il réside en Algérie. Il a contribué, par ces écrits, dans plusieurs journaux algériens et sites d’informations sur des sujets politiques, géopolitiques et sociaux depuis plus de 30 ans.