Le réseau social TikTok a annoncé suspendre la possibilité de poster de nouvelles vidéos sur sa plateforme en Russie, en raison d’une nouvelle loi pénalisant la diffusion d’informations visant à « discréditer » l’armée et son invasion de l’Ukraine.

La direction de TikTok a indiqué qu’« au regard de la nouvelle loi sur les ‘informations mensongères’, nous n’avons pas d’autre choix que de suspendre les directs et la mise en ligne de nouveaux contenus (…) le temps d’étudier les conséquences possibles pour la sûreté » des employés de TikTok et de ses utilisateurs.

Le président russe Vladimir Poutine a entériné une loi prévoyant de lourdes peines de prison et des amendes élevées pour toute personne qui publierait des informations jugées «mensongères» sur l’armée russe. Le gouvernement russe a précisé que ces nouvelles dispositions s’appliquent à toute la population russe, y compris bien les journalistes et professionnels de l’information.

TikTok maintient son service de messagerie. Environ 30% des Russes intéressés par du contenu vidéo sur les réseaux sociaux disaient consulter TikTok dans une étude du cabinet Deloitte, publiée en septembre 2021.

Or le réseau est intervenu après une semaine qui aura vu les autorités russes bloquer l’accès à Facebook dans le pays et restreindre celui de Twitter. Contacté par l’Agence France Presse, TikTok n’a pas précisé si les vidéos postées depuis l’étranger resteraient ou non accessibles aux utilisateurs russes.

La décision de ce réseau social a une dimension diplomatique, car TikTok est filiale du groupe chinois ByteDance. Alors que certains occidentaux assurent que la Chine est en train de prendre ses distances avec la Russie, un expert chinois a assuré que Pékin reste «all in» pour Vladimir Poutine.

Ce dernier a déclaré que les politiques étrangères des pays avaient été «hautement coordonnées» tout au long de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. «La Russie et la Chine, ce sont de mauvais acteurs», a déclaré Gordon Chang à Fox News. «Ils travaillent ensemble, leurs armées forment ensemble, leurs politiques étrangères sont coordonnées.»

«C’est un nouvel axe», a ajouté l’auteur de «The Coming Collapse of China». Vladimir «Poutine a maintenant misé sa vie politique et peut-être sa vie sur le succès en Ukraine», a déclaré l’expert à propos du président russe.