Construire en Chine une société de moyenne aisance à tous les égards

par | Juil 2, 2021 | 100 ans PCC, PCC

Durant la cérémonie du centenaire du Parti Communiste Chinois, Xi Jinping, secrétaire général du PCC, a déclaré «au nom du Parti et du peuple chinois, je déclare ici solennellement que, grâce aux efforts inlassables déployés par tout le Parti et tout notre peuple multiethnique, nous avons réalisé l’objectif du premier centenaire : nous avons édifié intégralement sur la vaste Chine la société de moyenne aisance et mis fin pour la première fois dans son histoire à la pauvreté absolue».

Xi Jinping, secrétaire général du PCC et président de la République populaire de Chine

Selon Xi Jinping, le Comité central du PCC mènera une évaluation et un examen systématiques de l’édification d’une société de moyenne aisance à tous égards au premier semestre de 2021 avant d’annoncer officiellement la réalisation d’une prospérité modérée à travers l’ensemble de la société.

Xi Jinping a déclaré que «la construction intégrale d’une société de moyenne aisance d’un niveau élevé au bénéfice de plus d’un milliard de personnes au moment où le PCC marque le centenaire de sa fondation reste l’engagement ferme du Parti envers le peuple».

«Cela signifie que nous avons apporté une résolution historique au problème de la pauvreté absolue en Chine, et nous avançons désormais avec confiance vers l’objectif du deuxième centenaire, à savoir faire de la Chine un grand pays socialiste moderne à tous égards», a indiqué Xi Jinping, selon Radio Chine International.

Lire aussi : La Chine déclare sa « victoire totale » sur la pauvreté absolue

Le terme de «moyenne aisance» a été prononcé pour la première fois en 1979 par Deng Xiaoping pour décrire l’objectif de la modernisation socialiste du pays. D’autres politiques chinois l’ont résumée en ces termes : «Une vie ni riche ni pauvre, mais décente».

Pour les chinois, la construction d’une société de moyenne aisance générale comporte des tâches concrètes qui sont : mener l’économie vers un niveau plus élevé, perfectionner la démocratie, faire progresser les sciences et l’éducation, faire prospérer la culture, de rendre la société plus harmonieuse et d’améliorer substantiellement le niveau de vie de la population.

Avec le progrès de la réforme et de l’ouverture sur le monde, le développement économique et l’amélioration des conditions de vie, la réalisation d’une société de moyenne aisance a été proposée en 2012.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :