jeudi, juin 13

Coopération économique pour l’Asie-Pacifique (APEC)

La Coopération économique des pays d’Asie-Pacifique (CEAP, ou APEC, selon les initiales anglaises) a été fondée en 1989 et regroupait initialement quinze pays bordant l’océan Pacifique : États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Corée du Sud, les pays de l’Association des nations du Sud-Est asiatique (ASEAN), Taiwan, Hong Kong et la Chine.

Il s’agit d’un forum économique intergouvernemental visant à faciliter la croissance économique, la coopération, les échanges et l’investissement de la région Asie-Pacifique. Son objectif est de faire de la zone « un pôle de promotion du libre-échange et un modèle de régionalisme ouvert ».

En 1992, l’APEC s’est doté d’un secrétariat, basé à Singapour, et un budget principalement alimenté par les États-Unis et le Japon. Par la suite, plusieurs sommets ont permit l’adhésion de nombreux pays : le sommet de Seattle (nov. 1993) a admis le Mexique et la Papouasie - Nouvelle-Guinée; le sommet de Bogor (Indonésie-1994) admettait le Chili un an plus tard. L’adhésion de la Russie, du Pérou et du Vietnam a été acté au sommet de Vancouver en novembre 1997, portant ainsi le nombre des membres à vingt et un.

Réduire les droits de douane et autres entraves aux échanges commerciaux

Depuis son lancement, l’APEC a oeuvreé à la réduction des droits de douane et autres entraves aux échanges commerciaux à travers la région Asie-Pacifique, créant des économies nationales efficaces et augmentant considérablement les exportations.

En 1994, les dirigeants de l’APEC réunis à Bogor en Indonésie ont adopté les « Objectifs de Bogor » :

  • la libéralisation du commerce et de l’investissement – réduction et élimination des barrières tarifaires et non tarifaires et ouverture des marchés;
  • la facilitation du commerce – réduction du coût des opérations commerciales, meilleur accès à l’information commerciale et correspondance des stratégies et des politiques commerciales pour favoriser la croissance ainsi que pour soutenir la libéralisation du commerce et faciliter l’accès à ce dernier;
  • la coopération économique et technique (ECOTECH) – aider les États membres à se doter des capacités nécessaires afin de pouvoir exploiter les avantages du commerce mondial et de la Nouvelle économie.

Ces objectifs sont devenus l’objet de la coopération de l’APEC pour 2020 en faisant des territoires concernés par ce forum l’une des zones de libre-échange et d’investissement de premier rang du monde, selon Le Courrier du Vietnam.

L’APEC travaille également à créer un environnement sûr et efficace pour l’échange des marchandises, des services et des personnes à travers les frontières par une politique commune et par la coopération économique, technique et sanitaire.

L’APEC est considéré comme une pépinière d’initiatives et d’idées sur l’intégration associée au développement et un lieu où les économies membres testent leurs idées de libéralisation. Bien que l’APEC ne soit à l’origine qu’un forum de coopération économique, les dirigeants et officiels de la région Asie-Pacifique visent aussi, à travers les conférences et réunions organisées dans ce cadre, à promouvoir la stabilité et la sécurité pour la prospérité de la région.

L’APEC est le seul groupe inter-gouvernemental dans le monde fonctionnant sur la base d’engagements non contraignants, du dialogue ouvert et du respect égal des points de vue de tous les participants. À la différence de l’Union européenne ou d’autres organisations économiques multilatérales, l’APEC n’a aucun traité engageant ses membres. Les décisions prises par l’APEC sont obtenues par le consensus et les engagements sont entrepris sur une base volontaire.

Pays membres de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique.

  • Australie (1989)
  • Brunei (1989)
  • Canada (1989)
  • Corée du Sud (1989)
  • États-Unis (1989)
  • Indonésie (1989)
  • Japon (1989)
  • Malaisie (1989)
  • Nouvelle-Zélande (1989)
  • Philippines (1989)
  • Singapour (1989)
  • Thaïlande (1989)
  • Chine (1991)
  • Hong Kong (1991)
  • Taïwan (1991)
  • Mexique (1993)
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée (1993)
  • Chili (1994)
  • Pérou (1998)
  • Russie (1998)
  • Viêt Nam (1998)
États de l’APEC

Sommets

  • 6-7 novembre 1989 : Canberra en Australie
  • 29-31 juillet 1990 : Singapour
  • 12-14 novembre 1991 : Séoul en Corée du Sud
  • 10-11 septembre 1992 : Bangkok en Thaïlande
  • 19-20 novembre 1993 : Seattle aux États-Unis
  • 15-16 novembre 1994 : Bogor en Indonésie
  • 18-19 novembre 1995 : Ōsaka au Japon
  • 24-25 novembre 1996 : Manille/Subic aux Philippines
  • 24-25 novembre 1997 : Vancouver au Canada
  • 17-18 novembre 1998 : Kuala Lumpur en Malaisie
  • 12-13 septembre 1999 : Auckland en Nouvelle-Zélande
  • 15-16 novembre 2000 : Bandar Seri Begawan au Brunei
  • 20-21 octobre 2001 : Shanghai en Chine
  • 26-27 octobre 2002 : Los Cabos au Mexique
  • 20-21 octobre 2003 : Bangkok en Thaïlande
  • 20-21 novembre 2004 : Santiago au Chili
  • 18-19 novembre 2005 : Pusan en Corée du Sud
  • 18-19 novembre 2006 : Hanoï au Viêt Nam
  • 8-9 septembre 2007 : Sydney en Australie
  • 22-23 novembre 2008 : Lima au Pérou
  • 14-15 novembre 2009 : Singapour
  • 13-14 novembre 2010 : Yokohama au Japon
  • 12-13 novembre 2011 : Honolulu aux États-Unis
  • 9-10 septembre 2012 : Vladivostok en Russie
  • 5-7 octobre 2013 : Denpasar en Indonésie
  • 10-11 novembre 2014 : Pékin en Chine
  • 18-19 novembre 2015 : Pasay aux Philippines
  • 19-20 novembre 2016 : Lima au Pérou
  • 10-11 novembre 2017 : Da Nang au Viêt Nam
  • 17-18 novembre 2018 : Port Moresby en Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • 16-17 novembre 2019 : Santiago au Chili (annulé)
  • 20 novembre 2020 : Kuala Lumpur en Malaisie
  • 12 novembre 2021 : Auckland en Nouvelle-Zélande
  • 18-19 novembre 2022 : Bangkok en Thaïlande
  • 15-17 novembre 2023 : San Francisco aux États-Unis

Site web

http://www.apec.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *