La Chine a officialisé quinze nouvelles bases nationales de démonstration d’e-commerce, afin de favoriser le développement du secteur, d’après le ministère du commerce.

Qian Keming, vice-ministre du Commerce, a annoncé avoir accordé des licences aux nouvelles bases lors d’un atelier sur l’e-commerce au Salon international du commerce des services de Chine 2020, au Centre national de convention de Chine à Beijing.

Ces bases de démonstration ont pour objectif de promouvoir le développement rapide de l’e-commerce en Chine, via le regroupement locales d’e-commerce et de plates-formes d’entrepreneuriat et d’innovation de l’industrie.

Dorothy Ng’ambi Tembo, directrice exécutive par intérim du Centre du commerce international (CCI)

La Chine compte désormais 127 bases de démonstration officielles du commerce électronique. Pour Dorothy Ng’ambi Tembo, directrice exécutive par intérim du Centre du commerce international (CCI), « le marché chinois de l’e-commerce présente de grandes opportunités au reste du monde ».

Le CCI est l’organisme conjoint de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) pour le développement du commerce et des affaires internationales.

Cette dernière a fait part de son analyse par liaison vidéo lors de la Conférence du commerce électronique de Chine 2020 (2020 China E-commerce Convention), organisée en marge du Salon international du commerce des services à Beijing.

Elle a assuré que « la Chine est le plus grand marché B2C du monde, représentant près de 2/3 des ventes mondiales au détail. Le marché chinois de l’e-commerce présente de grandes opportunités au reste du monde ».

« Je suis heureuse de constater qu’à travers l’e-commerce, davantage de produits de qualité des pays en voie de développement entrent dans le marché chinois », a-t-elle ajouté.

En dépit de la pandémie de COVID-19, qui touche tous les pays du monde, l’e-commerce représente une opportunité pour les pays en voie de développement.

Selon les chiffres fournis par Dorothy Ng’ambi Tembo, entre janvier et juin 2020, les ventes au détail en ligne ont augmenté de plus de 30% à travers le monde.

« La pandémie de COVID-19 accélère le changement vers un monde numérique », a assuré cette dernière, appelant les entreprises, notamment les micro, petites et moyennes entreprises à s’adapter rapidement à la nouvelle normalité.

« Le CCI a travaillé étroitement avec le gouvernement chinois pour aider les PME à bénéficier davantage de la vague grandissante de l’e-commerce, et nous continuerons à le faire dans les années à venir », a indiqué Dorothy Ng’ambi Tembo.