Des archéologues ont découvert un certain nombre abritant des sites de mines de mercure vieux de plusieurs siècles, dont des puits de mine et des fours de fusion, dans le Guizhou.

Les sites ont été mis au jour dans le district autonome Gelao et Miao de Wuchuan, célèbre pour sa production de cinabre depuis l’antiquité, d’après l’Institut archéologique et des reliques culturelles de la province.

Le mercure a été utilisé durant la Chine ancienne pour la fabrication du cinabre ou du sulfure mercurique, un ingrédient important à la production ancienne de peintures et à la recherche alchimique d’un « élixir d’immortalité ».

Certains sites de mines remontent aux dynasties Ming et Qing (1368-1911), ont précisé les archéologues. Ils ont été découverts lors de recherches archéologiques dans le district, où des tombes, des routes, des bâtiments et des sites industriels anciens ont été également découverts.