D’après le site ZinfosMoris, les autorités portuaires mauriciennes seraient en train de surveiller six bateaux de pêche battant pavillon chinois.

Les responsables des navires chinois auraient fait une demande pour pénétrer dans la rade de Port-Louis, mais ils estimeraient que les frais portuaires sont trop onéreux.

Les autorités mauriciennes leur ont refusé l’accès, alors les navires ont fait une nouvelle demande, sur une base humanitaire, afin de rester dans les eaux.

Cette seconde requête a été validée, mais sous conditions : activer leur GPS, fournir des détails sur leur trajet deux fois par jour, interdiction de pêcher dans les eaux mauriciennes.