Le commerce et l’investissement entre la Chine et les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) ont connu une croissance stable, a annoncé Zhou Xiaoyan, directrice du département des affaires européennes du ministère du Commerce.

Une croissance scrutée à la loupe par les autorités chinoises qui tentent de s’implanter dans la région, après être parvenu à s’allier les pays d’Europe central. Lors du dernier Sommet « 16+1« , l’objectif de la Chine a été de consolider ses échanges avec les pays situés sur la Nouvelle Route de la soie.

Débuté en 2012 à Varsovie, le partenariat « 16+1 » a été scellé lors de la visite en Pologne du Premier ministre chinois de l’époque, Wen Jiabao. Ce partenariat facilite les relations entre la Chine et l’Union Européenne, et donne une perception positive de la Chine en Europe.

La part du commerce Chine-PECO dans les échanges totaux entre la Chine et l’Europe a progressé à 9,8% en 2016. D’ailleurs en six ans, le commerce bilatéral a atteint 58,7 milliards de dollars (55,2 milliards d’euros) en 2016, contre 43,9 milliards de dollars (41,3 milliards d’euros) en 2010, selon Zhou Xiaoyan.

Cette hausse s’explique par la volonté de Beijing d’intensifier les échanges dans la zone, y compris augmenter ses importations, investir dans des secteurs clés, et obtenir le contrôle de certains centres de production et de distributions.

Les investissements cumulés de la Chine dans les PECO ont atteint plus de 8 milliards de dollars (7,5 milliards d’euros), dans des secteurs tels que la machinerie, la chimie, les télécommunications et les énergies nouvelles. Inversement, les 16 PECO ont investi plus de 1,2 milliard de dollars (1,12 milliards d’euros) en Chine.

Un salon sur l’investissement et le commerce pour la Chine et les PECO se tient actuellement à Ningbo, dans la province du Zhejiang, jusqu’au 12 juin, pour mettre en avant le développement de « la Ceinture et la Route » et la coopération économique.

 

*Format « 16+1 » : Chine et  16 pays d’Europe centrale et orientale : Estonie, Lettonie, Lituanie, Pologne, République Tchèque Slovaquie, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, Slovénie, Croatie, Serbie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Albanie et Macédoine.