Les ministres Mike Pompeo et Yang Jiechi se sont rencontrés à Washington le 9 novembre, afin de renforcer leur coopération et éviter une nouvelle «guerre froide».

Les ministres américains des Affaires étrangères et de la Défense, Mike Pompeo et Jim Mattis, se sont entretenus avec leurs homologues chinois Yang Jiechi et Wei Fenghe, pour préparer la rencontre entre les présidents Donald Trump et Xi Jinping prévue en marge du sommet du G20 les 30 novembre et 1er décembre en Argentine.

Lors d’une conférence de presse, les quatre dirigeants ont assuré avoir eu un «dialogue constructif et amical», pour Mike Pompeo, et de vouloir davantage de «coordination et de coopération», selon Yang Jiechi.

«Nous devons renforcer notre confiance stratégique», a plaidé le ministre chinois de la Défense, quand son homologue américain a appelé à «réduire les risques de mauvais calculs», qui pourraient aboutir à des confrontations militaires en mer de Chine du Sud.

L’heure est à l’apaisement, mais le ton a changé, car le président américain Donald Trump a engagé une guerre commerciale avec la Chine doublée d’attaque sur d’autres fronts.

A lire aussi :  La Chine utiliserait  la corruption pour accroître son influence

Pour le conseiller d’Etat et ministre de la Défense, Wei Fenghe, «Beijing et Washington doivent consciencieusement mettre en oeuvre ces consensus, s’efforcer d’éviter tout conflit et confrontation, se respecter mutuellement et pratiquer une coopération mutuellement bénéfique afin de contribuer positivement à la paix et à la prospérité du monde».