Au moins 47 personnes ont perdu la vie et 90 ont été gravement blessés, d’après le dernier bilan encore provisoire de l’explosion d’une usine chimique à Yangcheng (Image en Une ‘explosion de Fengsheng’). Cette explosion est l’une des plus lourdes de l’histoire du pays, régulièrement frappé par des catastrophes industrielles.

L’explosion a dévasté des habitations sur plusieurs kilomètres à la ronde. L’explosion s’est produite à la suite d’un incendie survenu dans une usine chimique située dans un parc industriel dans le district de Xiangshui de la ville de Yancheng, selon les autorités locales.

L’explosion a touché 16 entreprises aux environs. Le feu qui s’était déclenché a été éteint et les indices de la pollution de l’air sont dans la fourchette autorisée.

Son origine n’est pas connue, mais elle a provoqué ce 22 mars une énorme boule de feu de plusieurs dizaines de mètres de haut ainsi qu’une épaisse colonne de fumée grise, d’après des images relayées sur les réseaux sociaux.

Le gouvernement central a créé une commission d’enquête pour faire la lumière sur l’origine de la catastrophe au sein de la société Tianjiayi Chemical. Plusieurs arrestations ont eu lieu, selon les autorités locales, qui n’ont toutefois communiqué aucun chiffre.

Fondée en 2007, la société Tianjiayi Chemical compte 195 salariés et fabrique des produits chimiques dont l’anisole, un composé hautement inflammable à l’odeur proche de l’anis.

La société a déjà été épinglée à plusieurs reprises pour des manquements à la réglementation en matière d’environnement, selon l’administration locale responsable de ces questions.

En 2015 et 2017, l’entreprise avait été condamnée à une amende pour avoir enfreint la législation sur la gestion des déchets solides et des eaux usées. La municipalité de Yancheng a assuré sur le réseau social Weibo que plus de 600 personnes avaient reçu des soins.

Plusieurs cordons de police bloquaient la route principale menant au site de l’explosion. Des soldats dépêchés sur les lieux tentaient d’approcher au plus près de l’ancienne usine, où des employés pourraient toujours se trouver, selon la télévision d’État CCTV.

Le président Xi Jinping, en visite d’État en Italie, a appelé les équipes à ce « que tous les efforts possibles soient faits pour rechercher les personnes bloquées, pour soigner de manière opportune les personnes blessées et pour organiser correctement les secours afin de maintenir la stabilité sociale ».

« Il faut également renforcer la surveillance environnementale et l’alerte précoce afin de prévenir la pollution de l’environnement, ainsi que les catastrophes secondaires », a-t-il ajouté.