Les données cliniques s'appuient sur l’ensemble de preuves suggérant que la molécule EXS-21546 est un antagoniste très puissant et sélectif du récepteur de l'adénosine (A2AR), avec une faible exposition du SNC

Exscientia anticipe de démarrer les essais de phase 1b/2 chez des patients avec des cancers à forte signature en adénosine au cours du deuxième semestre 2022

La recherche translationnelle est en cours pour établir un biomarqueur prédictif afin de permettre un ciblage des patients qui bénéficieraient le plus d’EXS-21546

OXFORD, Angleterre--(BUSINESS WIRE)--Exscientia plc (Nasdaq : EXAI) a publié aujourd’hui des données de son étude de phase 1 sur des volontaires en bonne santé portant sur la molécule EXS-21546, son antagoniste hautement sélectif du récepteur A2A, co-inventé et développé grâce à une collaboration entre Exscientia et Evotec SE (Bourse de Francfort : EVT, MDAX/TecDAX, ISIN : DE0005664809 ; Nasdaq : EVO). Les principales données de cette étude effectuée sur des volontaires en bonne santé a confirmé que la conception du profil de produit cible d’Exscientia, dont sa puissance, sa haute sélectivité à l'égard des récepteurs et sa faible exposition du cerveau attendue, sans effet indésirable signalé sur le SNC, appuyait le passage de la molécule EXS-21546 à l’étude de phase 1b/2 sur des patients avec des tumeurs solides présentant des signatures d'adénosine élevées.



« Les principales données de notre étude de phase 1a sur la molécule EXS-21546 démontrent la capacité de notre plateforme basée sur l’IA à créer de nouvelles molécules basées sur des objectifs de conception définis et avec un haut niveau d’applicabilité à la biologie humaine. EXS-21546 est un programme pilote datant des débuts de notre plateforme, et nous sommes fiers qu’il ait atteint nos objectifs visés en matière de puissance, de sélectivité et de pharmacocinétique », a déclaré David Hallett, Ph.D., chef de l'exploitation et responsable de la découverte de médicaments chez Exscientia. « À partir de maintenant, l’un des principaux défis du développement clinique d’un antagoniste du A2AR sera l’identification des patients qui bénéficieront le plus de ce type de traitement immunomodulateur. Nous pensons que l’utilisation de notre plateforme unique de médecine de précision pour analyser les microenvironnements tumoraux des patients ex vivo, dont la fonction immunitaire, nous aidera à identifier les bons patients pour notre médicament. »

L’étude de phase 1a sur EXS-21546 était un essai de recherche de dose en trois parties visant à évaluer l’innocuité, la tolérabilité, la pharmacocinétique (PC) et la pharmacodynamique (PD) de doses uniques croissantes (DUC) et de doses multiples croissantes (DMC) d’EXS-21546. L’étude a randomisé 60 sujets mâles en bonne santé pour les trois parties. L’un des objectifs principaux de l’étude était de faire connaître la dose initiale optimale d’EXS-21546 pour l’étude de phase 1b/2 sur des patients atteints d'un cancer.

L’étude a montré que la PC humaine observée pour EXS-21546 était conforme à ce qui était prévu dans la conception et prédit dans la modélisation préclinique, soutenant une dose biquotidienne pour l’inhibition continue du récepteur A2A pendant un intervalle posologique.

EXS-21546 a montré une inhibition, dépendante de la dose, de la phosphorylation de la protéine de liaison à l'élément de réponse à l'AMPc (CREB) dans les cellules CD8+, avec un profil PD reflétant l’exposition plasmatique. L’inhibition de la signalisation du récepteur A2A a été maintenue durant la période d'administration biquotidienne, démontrant un niveau d’engagement durable de la cible.

La molécule EXS-21546 a été bien tolérée, sans effet indésirable sur le SNC signalé dans la portion DUC à toutes les doses (30 mg, 90 mg, 250 mg et 400 mg) et dans la portion DMC à 150 mg 2x/jour. Dans la phase DMC, une anomalie identifiée en laboratoire (élévation de l'ASAT et de l'ALAT) a été observée chez un sujet, elle a été classée comme un effet indésirable grave de grade 3. Cet événement a été observé chez un sujet trois jours après la fin des 14 jours de traitement et s'est résolu sans intervention médicale. Le sujet était asymptomatique pendant la période de traitement et n’a signalé aucun effet indésirable pendant la prise du médicament.

Sur la base de ces résultats, Exscientia prévoit de démarrer au deuxième semestre 2022 une étude de phase 1b/2 sur EXS-21546 chez des patients avec des tumeurs solides présentant des signatures d'adénosine élevées. L’étude de phase 1b/2 est conçue pour évaluer des doses supérieures d’EXS-21546.

La Société prévoit de partager des données supplémentaires de cette étude de phase 1a lors de futurs congrès médicaux.

À propos d’EXS-21546

EXS-21546, un antagoniste du récepteur A2A conçu grâce à l’IA, a été co-inventé et développé par Exscientia et Evotec. Exscientia a conçu le composé en tirant parti de sa plateforme basée sur l’IA et Evotec a fourni les capacités biologiques et d'analyse chimique.

Certaines tumeurs produisent des niveaux élevés d’adénosine, qui se lie aux récepteurs A2A sur les cellules immunitaires et les active, conduisant à la suppression de l’activité anti-tumorale du système immunitaire. EXS-21546 est actuellement étudié pour sa capacité à empêcher les concentrations élevées d’adénosine résultant de l’activation du récepteur A2A, et par conséquent son potentiel à favoriser l'activité anti-tumorale des cellules immunitaires.

À propos de l’essai de phase 1a sur EXS -21546

L’étude de phase 1 était une étude en trois parties menée sur des volontaires de sexe masculin en bonne santé en vue d’évaluer l’innocuité, la tolérabilité, la pharmacocinétique et la pharmacodynamique (PC/PD) d’EXS-21546. La partie 1 était une étude DUC randomisée, en double aveugle et contrôlée par placébo, avec évaluation de l’effet alimentaire, dans le cadre de laquelle 41 volontaires en bonne santé ont été randomisés selon un ratio de 3:1 (ratio de 6 actifs pour 2 placébos par cohorte). La partie 1 était une étude DMC randomisée, en double aveugle et contrôlée par placébo qui a duré 14 jours. La partie 2 a été terminée après le recrutement d’une cohorte (8 sujets) ayant reçu 150 mg d’EXS-21546 2x/jour. La partie 3 était une étude ouverte, randomisée et croisée en quatre segments, dans le cadre de laquelle 11 sujets ont été recrutés dans le but d’évaluer une formulation de gélule (à jeun et non à jeun) par rapport à une formulation en suspension orale (à jeun).

À propos d’Exscientia

Exscientia est une entreprise de pharma technologie alimentée par l'IA engagée dans la recherche, la conception et le développement de meilleurs médicaments, le plus rapidement et efficacement possible. Exscientia a développé la toute première plateforme fonctionnelle en oncologie de précision pour diriger avec succès le choix des traitements et améliorer les résultats des patients dans une étude clinique interventionnelle prospective, ainsi que pour introduire les petites molécules conçues grâce à l'IA en milieu clinique. Notre pipeline démontre notre capacité à traduire rapidement des concepts scientifiques en candidats thérapeutiques conçus avec précision, avec plus de 30 projets en cours. Nous pensons qu'une conception plus rapide de meilleurs médicaments permettra aux meilleures innovations scientifiques de se transformer rapidement en de meilleurs médicaments pour les patients.

Le siège social d'Exscientia est situé à Oxford (Angleterre, Royaume-Uni), et possède des bureaux à Vienne (Autriche), Dundee (Écosse, Royaume-Uni), Boston (Massachusetts, États-Unis), Miami (Floride, États-Unis), Cambridge (Angleterre, Royaume-Uni) et Osaka (Japon).

Retrouvez-nous sur https://www.exscientia.ai ou suivez-nous sur Twitter @exscientiaAI.

Énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs au sens des dispositions de la « sphère de sécurité » du Private Securities Litigation Reform Act de 1995, notamment des énoncés ayant trait aux attentes d'Exscientia en ce qui concerne l'avancement du développement des molécules candidates, au calendrier et à l'avancement des études précliniques et des essais cliniques des produits candidats d'Exscientia, et aux attentes d'Exscientia concernant sa plateforme de médecine de précision et sa plateforme de découverte de médicaments alimentée par l'IA. Des mots tels que « prévoit », « pense », « s'attend à », « a l'intention de », « projette », « anticipe » ainsi que les tournures au futur ou des expressions similaires sont destinés à identifier les énoncés prospectifs. Ces énoncés prospectifs sont soumis aux incertitudes inhérentes à la prévision de résultats et de conditions futurs, notamment le champ d'application, les progrès et l'expansion des efforts de développement de produits d'Exscientia ; le lancement, le champ d'application et les progrès des essais cliniques d'Exscientia et de ses partenaires et les répercussions de leur coût ; les développements cliniques, scientifiques, réglementaires et techniques ; et ceux inhérents au processus de découverte, de développement et de commercialisation de produits candidats qui sont sûrs et efficaces en vue d'une utilisation à des fins de thérapeutique humaine, et à l'effort de développement d'activités articulées autour de ces produits candidats. Exscientia n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement les énoncés prospectifs, à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres facteurs, sauf si la loi l'exige.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Contacts

Investisseurs :
Sara Sherman
investors@exscientia.ai

Médias :
Amanda Galgay
media@exscientia.ai