La dette extérieure de la Chine a enregistré un recul à la fin du mois de mars 2019, alors que la structure des devises s’est améliorée, a annoncé l’Administration nationale des changes (ANC).

Le volume était de 1.971,7 milliards de dollars (+1 735 mds €) fin mars, en hausse de 0,3% ou 6,5 milliards de dollars (5,72 mds €) par rapport au chiffre de la fin de l’année 2018, a noté l’administration.

Wang Chunying, porte-parole de l’administration, a expliqué que « la Chine a constaté une croissance stable de la demande des investisseurs étrangers d’obligations du renminbi ».

La dette extérieure en renminbi a principalement contribué à la croissance de la dette extérieure au cours du premier trimestre, dont la proportion sur le total de l’encours a augmenté de 0,8 point de pourcentage par rapport à 2018.

Le solde des titres de créance dans au cours du premier semestre a augmenté de 4,3% par rapport à la fin de l’année 2018, représentant 22,6% du total de l’encours de la dette extérieure.