Le président Xi Jinping a exhorté ce 28 juin les pays du groupe BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) à renforcer leur partenariat stratégique et à favoriser une amélioration de la gouvernance mondiale.

Lors d’une réunion avec les autres dirigeants des BRICS en marge du sommet du G20 à Osaka au Japon, il a assuré que « la situation internationale se trouvait aujourd’hui dans une période grave et compliquée, avec une économie mondiale continuant de croître globalement mais sur fond d’incertitudes et d’instabilités accrues ».

Il a exhorté les BRICS à renforcer leur partenariat stratégique, notant qu’au moment où leur mécanisme de coopération entrait dans sa seconde décennie, les dirigeants des cinq pays devaient jouer un rôle essentiel stratégique, orienter la coopération des BRICS vers la bonne direction et continuer de faire des progrès constants en ce sens.

Pour Xi Jinping, dans le contexte actuel, « les BRICS ont besoin de renforcer la coordination de leurs politiques dans les cadres multilatéraux tels que les Nations Unies, le G20 et l’Organisation mondiale du commerce, afin de faire avancer la coopération « BRICS Plus » en travaillant ensemble avec d’autres marchés émergents et pays en développement ».

Xi Jinping a par ailleurs exhorté les cinq pays

à promouvoir l’amélioration de la gouvernance mondiale, en défendant le multilatéralisme, préservant l’ordre international basé sur le droit international et le système international avec les Nations Unies en son centre, favorisant les consultations extensives, les contributions conjointes et les bénéfices partagés, ainsi qu’en s’opposant aux sanctions unilatérales illégales et à la « juridiction au bras long ».

« Les BRICS devraient adopter une position claire contre le protectionnisme, protéger les valeurs fondamentales et les principes de base de l’OMC, promouvoir activement la mise en oeuvre par la communauté internationale du Programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’ONU et de l’Accord de Paris sur le changement climatique, ainsi que favoriser la coopération internationale« , a noté le président chinois.

Pour la Chine, les nouveaux axes de développement sont d’accroître la coopération dans les domaines de l’économie, de la politique, de la sécurité et des échanges culturels pour une nouvelle révolution industrielle.

Il a également appelé les pays BRICS à continuer de se soutenir l’un l’autre et de déployer d’inlassables efforts pour améliorer les conditions de vie de leurs peuples et à construire une communauté de destin partagé pour l’humanité.

Les présidents brésilien Jair Bolsonaro, russe Vladimir Poutine et sud-africain Cyril Ramaphosa, ainsi que le Premier ministre indien Narendra Modi ont participé à cette réunion, présidée par Jair Bolsonaro.

Ces derniers ont convenu que les BRICS devaient mieux montrer la valeur stratégique de leur solidarité et de leur coopération, défendre fermement le droit au développement des pays en développement et rehausser le statut des économies émergentes et des pays en développement dans les affaires du monde, ont-ils noté.