Les exportations de la Chine ont enregistré en 2020 une hausse de 3,6% sur un an, portées entre autre par les produits contre le coronavirus, selon des chiffres des Douanes.

Premier pays touché par le Covid-19, et premier à s’en sortir, la Chine apparaît comme un baromètre de la reprise tant attendue de l’économie mondiale.

Les exportations totales de la Chine ont bondi de 18,1% sur un an, sur le seul mois de décembre 2020. Il s’agit d’un résultat supérieur à l’estimation des analystes interrogés par l’agence Bloomberg, qui tablaient sur 15%. Mais il est nettement inférieur au chiffre de novembre 2020, de 21,1%.

La forte demande en produits médicaux et en matériel pour le télétravail (ordinateurs notamment), a largement porté les exportations de la Chine, selon les Douanes.

Les importations vers le géant asiatique ont connu le mois dernier une hausse de 6,5%. Ce chiffre est supérieur aux prévisions d’analystes (5,7%) et au mois précédent (4,5%). Pour l’ensemble de l’année 2020, les importations sont cependant en repli de 1,1% sur un an.

« La Chine a relevé les défis économiques et commerciaux mondiaux en 2020 en tant que seule économie majeure du monde à avoir enregistré une croissance positive du commerce extérieur de marchandises », a indiqué Li Kuiwen, porte-parole de l’AGD lors d’une conférence de presse.

Au cours des dix premiers mois de l’année 2020, « le commerce extérieur et les exportations du pays ont représenté respectivement 12,8% et 14,2% du total mondial, atteignant tous les deux un record historique », a indiqué ce dernier, en citant les données de l’Organisation mondiale du commerce et les statistiques nationales disponibles.

Concernant l’excédent commercial de la Chine avec les Etats-Unis, il s’est accru de 7,1% en 2020 à 316,9 milliards de dollars (285,2 mds €). Sujet de discorde entre la Chine et les Etats-Unis, Donald Trump a fait de la réduction du déficit commercial avec l’Empire du milieu l’une de ses priorités dès son arrivée au pouvoir en 2016.

Son administration s’est lancée en 2018 dans une guerre commerciale sans précédent avec la Chine, qui s’est traduite par des surtaxes douanières supplémentaires réciproques portant sur de nombreuses marchandises.