D’après la dernière édition du rapport Wealth-X World Ultra Wealth Report, Hong Kong a enregistré une très forte augmentation du nombre de personnes individuelles ultra-riches de 31,5%.  Tokyo, Los Angeles, Paris et Londres ont respectivement décroché les troisième à sixième places des dix premières villes où vivent les super-riches.

Hong Kong a dépassé New York en 2017, avec la présence d’un peu plus de 10 000 ultra riche. De plus, la cité asiatique a détrôné l’américaine en tant que plus grande ville du monde à valeur nette élevée, avec une croissance rapide de la population dite «UHNW» (Ultra high-net-worth individuals). Ce terme désigne les personnes individuelles possédant une fortune nette de 30 millions de dollars (25,95 millions d’euros).

Cette hausse s’explique par la forte croissance de la richesse de Hong Kong, stimulée par le marché boursier en plein essor et les liens financiers croissants avec l’économie de la Chine continentale. En effet, la croissance rapide de ces 30 dernières années en Chine a contribué à attirer ces ultra-riches.

D’ailleurs, «la création de richesse a également été soutenue par des liens commerciaux et d’investissement renforcés avec la partie continentale de la Chine, et notamment une connexion commerciale directe entre les bourses de Hong Kong et de Shenzhen», a indiqué le rapport.

Malgré ce boom économique chinois, aucune ville de la partie continentale n’est classée dans le Top 10 de Wealth-X en termes de nombre de personnes ultra-riches. Toutefois, la Chine continentale compte 26 des 30 villes majeures en termes d’UHNW, ayant connu la plus forte croissance au cours des cinq dernières années.

Parallèlement, la chaîne américaine CNN a cité une autre étude du cabinet de conseil Capgemini, actant que la Chine abriterait également plus de milliardaires que les Etats-Unis au cours des quatre dernières années.

La croissance de la richesse collective dans la Chine continentale a connu un fort dynamisme et a bondi de 32,8% d’une année sur l’autre l’an dernier. De plus, le nombre de femmes UHNW a rapidement augmenté pour atteindre près de 35 000, représentant une part record de 13,7% l’an dernier.