Le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao est une construction de plusieurs ponts et tunnels sur une distance de 42 km reliant Zhuhai (Guangdong), Hong Kong et Macao. Les travaux ont début le 15 décembre 2009 et devrait s’achever d’ici la fin 2017 pour un coût de 10,7 milliards de dollars .

Toutefois, le 29 juin, une nouvelle étape cruciale a été franchie dans la construction, avec la connexion des deux principales structures. Lo Wai-kwok, représentant des législateurs du secteur de l’ingénierie de Hong Kong, a décrit la connexion comme « une belle prouesse technique de classe mondiale« , mais il reste de nombreux défis avant la fin de la construction.

Pour l’heure, l’équipe se réjouit car 80% des travaux du tunnel sont achevés, soit une longueur de 6,7 km. Le pont-tunnel de 55 km, franchissant la frontière entre Hong Kong, Zhuhai et Macao, reliera donc ces trois villes.

Tunnel sous marin construit par Bouygues Construction

Tunnel sous marin construit par Bouygues Construction

La partie principale est un tunnel sous-marin et un pont à haubans de 22,9 km. Des îles artificielles seront construites aux deux extrémités de la partie souterraine servant de relais.

Lo Wai-kwok a annoncé que l’avancée de chaque opération était un défi de taille, en raison des problèmes techniques sur le tunnel sous-marin, construits par Bouygues Construction. Ceux-ci ont entraîné des retards, mais « heureusement, ils ont été résolus et seront bientôt achevés ».

Les travaux côté hongkongais ont été repoussés d’une année fin 2017, en raison du déplacement des îles artificielles entre six et sept mètres, avaient signalé en septembre  2015, les autorités de Hong Kong. « Nous nous engageons à terminer les travaux en fin 2017, en dépit des différentes difficultés dans la construction entre ces trois villes« , a indiqué au Quotidien du Peuple, le représentant des législateurs du secteur de l’ingénierie de Hong Kong.

Toutefois, les travaux côté Hong Kong ont aussi été retardé en raison des recours déposés  par le World Wildlife Fund devant le tribunal hongkongais dénonçant l’impact environnemental des constructions.