La société Huawei Technologies prévoit de supprimer des emplois aux Etats-Unis, en raison de sa mise sur liste noire par l’administration Trump, a révélé le journal américain The Wall Street Journal (WSJ) citant des sources proche du dossier.

Ces suppressions d’emplois devraient principalement toucher Futurewei Technologies, la filiale de recherche et développement du géant chinois des télécoms, qui emploie quelque 850 personnes aux Etats-Unis.

Selon une des sources du WSJ, des centaines d’emplois sont menacés et Huawei a proposé à ses employés chinois de rentrer en Chine pour poursuivre leur carrière.