Le mécanisme de coopération Shenzhen-Hong Kong a introduit une nouvelle politique. Le 2 septembre, le document intitulé « Administration de la zone de coopération de l’industrie des services modernes de Shenzhen-Qianhai-Hong Kong – Services financiers du gouvernement de la Région administrative spéciale de Hong Kong et Bureau du Trésor sur les 18 mesures de soutien au développement conjoint du capital-risque de Qianhai-Shenzhen-Hong Kong » (ci-après dénommé les «18 mesures») a été publié à Shenzhen et à Hong Kong, selon l’Autorité de la zone de coopération de l’industrie des services modernes de Qianhai-Shenzhen-Hong Kong.

En réponse à l’appel du secteur financier de Hong Kong en faveur d’un élargissement du canal de coopération entre les fonds de capital-investissement de Shenzhen et de Hong Kong, les «18 mesures» stipulent clairement qu’une récompense unique de 2 millions de yuans sera accordée aux institutions de capital-risque de Qianhai cotées à la Bourse de Hong Kong. Les institutions de capital-risque de Qianhai et leurs filiales à 100% à Hong Kong recevront une récompense unique de 1 million de yuans pour avoir parrainé une société d’acquisition à vocation spéciale et l’avoir inscrite à la Bourse de Hong Kong.

Pour un projet d’infrastructure de haute qualité du Qianhai coté à la Bourse de Hong Kong sous la forme d’une société d’investissement immobilier, une prime unique d’un million de yuans sera accordée à l’actionnaire du projet. Les analystes estiment que cette mesure facilitera davantage la coopération transfrontalière en matière d’investissement entre Shenzhen et Hong Kong.

Cette politique est une tentative importante d’approfondir la coopération entre Shenzhen et Hong Kong à Qianhai. Le mécanisme de coopération en matière d’innovation, la mise en place d’une économie en grappes, les incitations en faveur d’une boucle fermée sont autant d’éléments qui ont suscité l’attention des industriels.

Les initiés du secteur estiment que ces «18 mesures» constituent une solution aux défis du secteur du capital-investissement à Shenzhen et à Hong Kong. En tenant compte des demandes de l’industrie de Hong Kong, il optimisera les pilotes dans la gestion des fonds privés des partenaires étrangers qualifiés de Qianhai, des entreprises d’investissement nationales qualifiées et des entreprises à capitaux entièrement étrangers ; en même temps, les entreprises de gestion des entreprises d’investissement nationales qualifiées de Qianhai sont encouragées à investir dans l’innovation technologique de Hong Kong, avec une récompense de 2% de l’investissement réel, ou un maximum de 500 000 yuans pour un seul apport et une somme annuelle cumulée jusqu’à

2 millions de yuans pour chaque entreprise.

Selon les «18 mesures», un cluster international de capital-risque Shenzhen-Hong Kong sera établi à Qianhai. Ce pôle est situé dans la Qianhai Shenzhen-Hong Kong International Financial City, sur une superficie d’environ 800 000 mètres carrés. Il accueillera de grands fonds, des institutions internationales de gestion des capitaux, des institutions de capital-risque de premier plan ainsi que des institutions d’investissement en capital-investissement.

Grâce au développement approfondi de la coopération financière entre Shenzhen et Hong Kong, un certain nombre d’entreprises d’investissement en fonds propres financées par Hong Kong, présentant des avantages particuliers et des effets de référence, se sont déjà installées à Shenzhen. Les statistiques montrent que sur l’ensemble des entreprises de gestion d’investissements en actions à investissement étranger à Shenzhen, celles qui ont des fonds de Hong Kong représentent près de 70%. De même, parmi les deux types d’entreprises pilotes de commanditaires étrangers qualifiés, celles impliquant des fonds de Hong Kong représentent environ 80 % du total.

Selon les observateurs, les «18 mesures» apportent un soutien global aux institutions de capital-risque, tout en favorisant les fonds de capital-investissement du marché secondaire (fonds en dollars). Elles couvrent la collecte de fonds, l’investissement, la gestion et le retrait, soit l’ensemble du processus de l’industrie du capital-risque. Le large éventail d’avantages fait de cette politique une nouvelle percée, qui revêt une grande importance pour l’approfondissement de la coopération financière entre Shenzhen et Hong Kong en matière d’innovation pratique.