De notre stagiaire Manon KBidi – Le 19 juillet, lors d’une conférence, le ministre du Commerce Wang Wentao, en accord avec le Comité central du Parti communiste chinois et le Conseil des Affaires d’Etat, a annoncé que Beijing, Chongqing, Guangzhou, Shanghai et Tianjin seront à la tête du développement des villes centres de consommation internationaux.

Shanghai

«Cette décision est une décision stratégique et majeure prise par le Comité central du Parti communiste chinois et le Conseil des Affaires d’Etat, et jouera un rôle important dans la mise en place du nouveau paradigme de développement», a déclaré le ministre du Commerce Wang Wentao.

La construction de ces centres de consommation internationaux contribuera à favoriser de nouvelles plates-formes pour la circulation interne et externe de biens afin de se renforcer mutuellement.

D’après le site d’information Guancha, voici les principaux objectifs  :

  • Rassembler des ressources de consommation de haute qualité pour attirer des entreprises étrangères et accroître l’offre de biens et de services
  • Construire un nouveau cercle de consommateurs avec une forte influence internationale
  • Promouvoir l’intégration des consommateurs et l’innovation
  • Encourager les grandes marques de consommation nationales et étrangères à lancer de nouveaux produits et services  et promouvoir le développement de nouveaux formats d’industries culturelles telles que la mode et la créativité.
  • Renforcer la construction de l’environnement de consommation
  • Améliorer le mécanisme de promotion de la consommation

Wang Wentao a expliqué que «des efforts seront faits pour mettre en commun des entités, des biens et des services de qualité sur le marché international, ainsi que pour accélérer la culture des marques locales».

En effet, selon l’agence de presse Xinhua, le ministère va dévoiler un plan général sur la construction et la mise en œuvre des travaux de construction des villes centres de consommation internationaux, pour y développer des communautés d’affaires et améliorer les services de régulation du marché.

Au cours des dernières années, la consommation est devenue une force majeure pour la Chine et lui a permis de devenir la deuxième économie mondiale.

Selon les données du Bureau national des statistiques rapportées par le China Daily, les ventes au détail totales de biens de consommation au cours du premier semestre de l’année ont enregistré 21.190 milliards de yuans (3.270 milliards de dollars), en hausse de 23,0% en glissement annuel.

Pour la période du 14e plan quinquennal (2021-2025), la Chine pourrait devenir le plus grand marché de consommation de biens au monde, d’après l’Institut chinois pour la réforme et le développement basé à Hainan dans un rapport de recherche.

L’agence de presse Xinhua a expliqué pourquoi ces villes ont choisi. Selon les analystes, les cinq villes ont été sélectionnées en fonction de leurs avantages respectifs dans le domaine de la consommation et de leurs forces économiques :

  • Shanghai est classé le premier marché de consommation du pays. Avec une population de plus de 24 millions d’habitants, les ventes au détail de biens de consommation ont atteint en 2020, 1  59  000 milliards de yuans malgré l’impact du COVID-19, en hausse de 0,5 % en glissement annuel et se classe au premier rang des villes chinoises.
  • Pékin est la capitale du pays et ville touristique internationale. Elle a également connu une forte croissance de la consommation. Au cours du premier semestre de 2021, la valeur totale de la consommation de Pékin a augmenté de 22,1% en glissement annuel. En mai, Pékin a dévoilé 10 mesures spéciales pour faire progresser la culture d’une ville internationale de centre de consommation, en se concentrant sur les nouveaux repères de consommation, les nouvelles marques, la consommation numérique et le développement de la consommation culturelle, touristique, sportive, éducative et médicale.
  • Panorama réduit de Chongqing

    Chongqing  est à la fois un grand port fluvial et un centre commercial, industriel et culturel très important de la Chine tout entière et est l’une des villes qui croissent le plus vite au monde.

  • Guangzhou est la troisième plus grande ville de Chine, derrière Shanghai et Pékin. Les ventes au détail totales de biens de consommation par habitant ont atteint les 49 400 yuans, et Guangzhou se classe dans le top 10 des villes chinoises en matière de pouvoir d’achat.
  • Tianjin est également un important centre industriel. On y retrouve des entreprises pétrochimiques, textiles, automobiles, mécaniques et métallurgiques. En 2011, l’essor de l’activité maritime a permis à Tianjin de devenir le 3ème plus grand port du monde.

Wang Wei, chercheur au Centre de recherche pour le développement du Conseil des Affaires d’Etat, a déclaré que «les villes des centres de consommation internationaux ont non seulement d’énormes marchés de consommation, mais servent également de baromètres pour l’innovation en matière de consommation mondiale».

Guan Lixin, chercheur à l’Académie chinoise du commerce international et de la coopération économique, a déclaré  dans le China Daily que «la consommation sera le principal moteur de la croissance économique au second semestre».

Effectivement, la porte-parole du NBS, Liu Aihua, a confirmé que «le pays acquiert un pouvoir endogène. La demande intérieure a contribué à 80,9% à la croissance économique au premier semestre de l’année».

Cependant le retard pris derrière la reprise du marché du travail et la croissance des revenus, et d’autres facteurs, tels que la baisse du pouvoir d’achat des chinois et la baisse de la demande internationale extérieure, entraineront des répercussions sur la consommation nationale et internationale en Chine.