La Banque populaire de Chine prévoit d’augmenter son soutien aux entreprises privées et d’assouplir les restrictions imposées aux entreprises technologiques, a rapporté Reuters lundi, citant le chef du Parti communiste de la banque centrale, Guo Shuqing.

La politique monétaire de la banque centrale pour 2023 sera axée sur la croissance des dépenses personnelles, a indiqué le rapport, citant les commentaires de Guo Shuqing faits à une télévision d’État.

« Une politique monétaire prudente sera précise et énergique. Cela nécessite de se concentrer sur l’expansion de la demande effective et d’approfondir les réformes structurelles du côté de l’offre », a déclaré Guo Shuqing, cité par l’agence de presse, Reuters.

Les institutions financières d’État devraient également traiter les entreprises de manière équitable en augmentant le soutien aux entreprises privées, en maintenant la croissance du crédit et en réduisant les coûts de financement, selon le rapport.

Les nouveaux prêts bancaires de décembre 2022 ont augmenté

Les nouveaux prêts bancaires en Chine ont augmenté de manière inattendue en décembre 2022 par rapport au mois précédent, selon les données de la Banque populaire de Chine. 2022 sera une année record pour les prêts, la banque centrale va continuer de soutenir l’économie impactée par le COVID.

Les banques chinoises ont accordé 1,4 trillion de yuans (206,7 milliards de dollars) de nouveaux prêts en yuans en décembre, en hausse par rapport à novembre et dépassant les attentes des analystes, a déclaré la banque centrale.

Les analystes interrogés par l’agence de presse Reuters avaient prévu que les nouveaux prêts en yuans diminueraient à 1,1 trillion de yuans en décembre, contre 1,21 trillion de yuans le mois précédent. Les nouveaux prêts étaient également supérieurs à 1,13 trillion de yuans un an plus tôt.

Cependant, les nouveaux prêts bancaires ont atteint un record de 21,31 billions de yuans en 2022, contre 19,95 billions de yuans en 2021 – le précédent record.

Les dirigeants chinois se sont engagés à accroître le soutien à la deuxième plus grande économie du monde, qui a été durement touchée par les blocages du COVID-19 l’année dernière ainsi que par le ralentissement de la demande mondiale. Après la levée abrupte des restrictions sévères sur le virus en décembre, le pays est maintenant confronté à une recrudescence des infections.

La banque populaire de Chine a promis de rendre sa politique « précise et énergique » cette année pour soutenir l’économie, en maintenant les liquidités raisonnablement abondantes et en réduisant les coûts de financement pour les entreprises.

La masse monétaire M2 au sens large a augmenté de 11,8% en décembre par rapport à l’année précédente, selon les données de la banque centrale, ce qui est inférieur aux 12,2% prévus par le sondage Reuters. M2 a augmenté de 12,4% en novembre par rapport à l’année précédente.

L’encours des prêts en yuans a augmenté de 11,1% en décembre par rapport à l’année précédente, contre une croissance de 11,0% en novembre. Les analystes avaient prévu une croissance de 11,0%.

La croissance de l’encours du financement social total (TSF), une mesure générale du crédit et de la liquidité dans l’économie, a ralenti à 9,6 % en décembre par rapport à l’année précédente et à 10,0% en novembre.

Le FST comprend les formes de financement hors bilan qui existent en dehors du système conventionnel de prêts bancaires, comme les offres publiques initiales, les prêts des sociétés fiduciaires et les ventes d’obligations.

En décembre, le TSF est tombé à 1,31 trillion de yuans, contre 1,99 trillion de yuans en novembre. Les analystes interrogés par Reuters s’attendaient à ce que le FAT de décembre atteigne 1,60 trillion de yuans.