La Chine est la dernière grande économie à maintenir une politique sanitaire stricte luttant contre le coronavirus, avec des frontières qui restent fermées à la plupart des ressortissants étrangers.

Les autorités chinoises ont annoncé un assouplissement de plusieurs mesures contre le Covid-19 visant les voyageurs venus de l’étranger. Parmi lesquelles, la réduction de la quarantaine à l’arrivée, qui passe de dix à huit jours.

La Chine maintient sa stratégie « zéro covid« , à travers une série de mesure strictes et la fermeture des frontières à la plupart des ressortissants étrangers.

Une note du gouvernement, publiée sur internet par la télévision publique CCTV, a également annoncé l’arrêt du mécanisme très décrié de «coupe-circuit». Désormais, les vols internationaux vers la Chine seront annulés pour une ou deux semaines en cas de découverte, à l’arrivée, d’un nombre jugé trop élevé de passagers contaminés à bord.

Cette annonce est un soulagement pour de nombreux voyageurs, qui craignaient de voir leurs vols annulés au dernier moment. Ils étaient souvent contraints d’attendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois, hors de Chine avant de retrouver des places sur un vol.

Les voyageurs venus de l’étranger, chinois ou non, devront fournir le résultat d’un seul test PCR réalisé dans les 48 heures précédant l’embarquement pour la Chine, contre deux jusqu’à présent.