samedi, juin 22

La Chine a envoyé un ambassadeur en Afghanistan

La Chine est devenue le 13 septembre le premier pays à nommer officiellement un nouvel ambassadeur en Afghanistan depuis la prise du pouvoir par les Talibans, après que son envoyé a présenté ses lettres de créance lors d’une cérémonie à Kaboul.

Les Taliban n’ont pas été reconnus par la communauté internationale, aucun gouvernement étranger. La Chine n’a pas précisé si la nomination du 13 septembre annonçait des mesures plus larges en vue d’une reconnaissance officielle des taliban.

« Il s’agit d’une rotation normale de l’ambassadeur de Chine en Afghanistan, qui vise à poursuivre le dialogue et la coopération entre la Chine et l’Afghanistan », a déclaré le ministère chinois des Affaires étrangères dans un communiqué. « La politique de la Chine à l’égard de l’Afghanistan est claire et cohérente. »

Un porte-parole du ministère des Affaires étrangères de l’administration afghane a déclaré à l’agence de presse Reuters que le nouvel envoyé Zhao Xing était le premier ambassadeur d’un pays à occuper ce poste depuis août 2021, date à laquelle les taliban ont pris le pouvoir à la suite du retrait des forces étrangères dirigées par les États-Unis après 20 ans de présence dans le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *