Les Seychelles vont obtenir une subvention de plus de 13 millions d’euros du gouvernement chinois pour des projets de développement d’infrastructures, parmi les bénéficiaires, la Seychelles Broadcasting Corporation (SBC), la radio publique seychelloise.

Dans un communiqué, le ministère des affaires étrangères  a annoncé la signature d’un d’accord de coopération économique et technique entre l’ambassadeur des Seychelles en Chine, Vivianne Fock Tave et le vice-ministre du commerce Qian Keming. Cette accord permet aux Seychelles obtenir une subvention d’environ 15 millions de dollars pour différents projets d’infrastructures.

Grâce à cette aide, la Seychelles Broadcasting Corporation devrait construire une nouvelle maison de diffusion et acheter de l’équipement neuf. Antoine Onezime, directeur général de SBC a expliqué à l’agence de presse seychelloise, Seychelles News Agency,  que « la SBC est très heureuse d’avoir été choisie vu que nos infrastructures actuelles sont assez vétustes et qu’elles n’ont pas nécessairement été conçues pour accueillir une installation moderne de radiodiffusion »

Antoine Onezime a précisé que l’aide financière va surtout résorber les problèmes quotidiens de fonctionnement et de logistique. La SBC est un service public de radiodiffusion, comprenant une station de télévision basée à Hermitage et deux stations de radio (Radyo Sesel et Paradise FM) à Union Vale. La maison de diffusion prévue par le financement chinois, devrait être soumis à examen par une équipe venant de l’Empire du milieu, afin de s’assurer de la bonne utilisation de l’aide.

Au-delà du financement destiné à la SBC, la subvention servira à financer d’autres projets prioritaires déterminés par le gouvernement, selon le ministère des affaires étrangères. Cet accord fait suite à la mise en place du plan d’action triennal décidé lors du Forum sur la coopération sino-africaine de Johannesburg en décembre 2015.