Le Covid-19 a modifié de nombreux modèles établis de longue date et le marché de l’investissement offshore n’est pas à l’abri de cette perturbation, selon GlobalData, société leader de données et d’analyse.

En conséquence, les investisseurs fortunés (HNW) recherchent de plus en plus de nouvelles opportunités. Dans ce contexte, la Chine continentale a piqué l’intérêt des investisseurs offshore au milieu de la pandémie, a observé GlobalData.

Le rapport de GlobalData, «HNW Offshore Investment: Drivers and Motivations», a révélé que le Covid-19 pousse les investisseurs, en particulier en Amérique du Nord et en Europe, à investir à l’étranger pour minimiser leurs obligations fiscales.

Andrew Haslip, responsable de la recherche sur la gestion de patrimoine chez GlobalData, a expliqué que «pendant la pandémie, les centres de réservation moins établis en Chine continentale ont fait mieux, à savoir le continent lui-même.

La réponse réussie face à la pandémie, la confiance des investisseurs offshore dans la région administrative spéciale de Hong Kong, et la force durable de la devise depuis son ancrage au dollar américain, semblent avoir servi le hub offshore traditionnel de la région de Hong Kong, en 2020, avec une croissance des actifs sous gestion offshore après des sorties en 2019 en raison des troubles politiques et sociaux.

Même si une partie de la plus grande activité en Chine est due à des changements plus structurels, ses marchés financiers sont plus ouverts qu’auparavant aux investisseurs non-résidents, à la fois via ses connexions à Hong Kong et directement.

En outre, son marché obligataire affiche des taux relativement attractifs par rapport à de nombreux marchés occidentaux, où l’encours de la dette à rendement négatif continue de s’accumuler.

Andrew Haslip a indiqué que « la plus grande facilité d’investir des capitaux étrangers sur les bourses du continent à l’occasion de l’ouverture de la Chine a entraîné un afflux d’argent offshore sur les marchés boursiers et obligataires du continent ».

« Les régulateurs chinois travaillent dur pour que ses marchés soient mieux à même d’absorber une partie des investissements offshore. Et donc, de plus en plus d’investisseurs HNW réservant directement sur les marchés financiers de la Chine continentale semblent être l’une des tendances durables résultant de la pandémie », a assuré ce dernier.