samedi, juin 22

La Chine et la Grèce s’entendent sur la protection des villes anciennes

Le 24 juin, le salon culturel international Chine-Grèce sur la protection, la rénovation et le développement touristique de la ville ancienne s’est tenu à Nanjingn a indiqué le communiqué de presse du Département de la culture et du tourisme de la province du Jiangsu.

Des professeurs, des universitaires, des directeurs de musée et d’autres experts de Chine, de Grèce, d’Italie et d’autres pays se sont réunis pour échanger et apprendre de la Chine et de la Grèce dans les aspects de la protection et de la rénovation des villes anciennes et du développement du tourisme urbain par le biais de méthodes en ligne et hors ligne, selon le département de la culture et du tourisme de la province de Jiangsu.

«La protection des villes célèbres ne doit pas seulement préserver les caractéristiques de la ville et le style architectural, mais aussi le patrimoine culturel, la mémoire de la culture et l’espace de communication entre les gens, afin que chaque ville ait sa propre personnalité et ses propres caractéristiques», a indiqué l’autorité provincial dans son communiqué.

Le professeur Gong Liang, directeur du Conseil du musée de Nanjing, a déclaré qu’il y a 13 villes historiques et culturelles célèbres dans le Jiangsu. Elles sont l’accumulation d’histoire et de tradition, et la beauté des quartiers de la ville. Les reliques culturelles sont intégrées dans la vie des gens.

Nicholaos Stampolidis, directeur général du musée de l’Acropole en Grèce, estime que la protection des vestiges culturels ne se limite pas aux vestiges eux-mêmes. Il a déclaré que la Grèce, comme la Chine, protège et promeut efficacement le patrimoine culturel de la meilleure façon possible.

Genovese Paolo Vincenzo, architecte italien, sur le thème «Pas d’histoire, pas de futur», a décrit les règles de protection culturelle des bâtiments et villes historiques italiennes. Il a appelé à un débat complet et large sur la protection du patrimoine historique en Chine.

Eleni Mantziou, professeur à l’Université technique nationale d’Athènes, a expliqué comment donner une nouvelle vie à l’ancienne cité grecque grâce à une vidéo. Elle a pris pour exemple la zone de Plaka, le plus ancien quartier d’Athènes, pour décrire l’exploration de la protection et de la rénovation de la ville ancienne.

Aujourd’hui, la région dispose d’un bureau dédié où chacun peut venir donner des conseils pour régler les problèmes de sa maison. La protection et la rénovation de la ville ancienne est un sujet ancien et moderne. La ville ancienne a besoin d’être protégée et mise à jour. En partant du principe que l’aspect général doit être protégé aussi complètement que possible, ce salon se concentre sur l’excavation de l’histoire urbaine et des connotations humanistes accumulées dans le patrimoine culturel, et polit le « panneau d’or » du tourisme culturel urbain.

Image de Une : Taicang, Jiangsu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *