Tribune de CGTN – Depuis l’établissement de relations de dialogue il y a 30 ans, la Chine et l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) ont progressé main dans la main avec des résultats fructueux dans divers domaines, devenant ainsi un bel exemple des relations bilatérales les plus réussies et les plus dynamiques de la région Asie-Pacifique.

Pour renforcer cette relation, le président chinois Xi Jinping a annoncé l’établissement d’un partenariat stratégique global Chine-ASEAN. Il a fait cette annonce alors qu’il présidait le sommet spécial visant à commémorer le 30e anniversaire des relations de dialogue entre la Chine et l’ASEAN par liaison vidéo à Pékin, lundi matin.

Qualifiant cette initiative de «nouvelle étape» dans l’histoire des relations, il a déclaré qu’elle insufflera un nouvel élan à la paix, à la stabilité, à la prospérité et au développement de la région et du monde.

BONS VOISINS, AMIS ET PARTENAIRES

Lors de son allocution, Xi Jinping a salué l’amitié de bon voisinage et la coopération gagnant-gagnant entre la Chine et l’ASEAN au cours des 30 dernières années, affirmant que cette précieuse expérience de coopération jette les bases et fournisse des lignes directrices pour le développement de leur partenariat stratégique global.

Selon le président chinois, les progrès de la coopération bilatérale sont attribuables à la proximité géographique et à l’affinité culturelle uniques et, surtout, au fait que les deux parties ont activement adopté la tendance de développement de l’époque et ont fait le bon choix historique.

Le commerce entre la Chine et l’ASEAN a été multiplié par 85 depuis que les deux parties ont établi leurs relations de dialogue en 1991. Depuis 2009, la Chine est restée le premier partenaire commercial de l’ASEAN pendant 12 années consécutives. En 2020, l’ASEAN est également devenue le premier partenaire commercial de la Chine.

Au cours du premier semestre de cette année, le commerce bilatéral entre la Chine et l’ASEAN a poursuivi sa forte expansion, enregistrant une croissance de 38,2% en glissement annuel et des investissements mutuels de plus de 310 milliards de dollars (279 mds €).

En outre, la Chine a également aidé les États membres de l’ASEAN à lutter contre la pandémie de COVID-19. Depuis octobre, la Chine a fourni aux États membres de l’ASEAN plus de 300 millions de doses de vaccins COVID-19 et une grande quantité de fournitures médicales d’urgence, en plus d’envoyer des équipes d’experts médicaux pour aider à construire des laboratoires de dépistage du virus et travailler sur des essais de vaccins avec plusieurs pays de l’ASEAN.

«La Chine a été, est et sera toujours le bon voisin, l’ami et le partenaire de l’ASEAN», a affirmé Xi Jinping lors du sommet, ajoutant que la Chine fera de l’ASEAN une priorité élevée dans sa diplomatie de voisinage.

POUR UN AVENIR PARTAGE ET UNE MAISON COMMUNE

Concernant les relations futures entre la Chine et l’ASEAN, le président chinois a fait cinq propositions, appelant à s’orienter vers une communauté Chine-ASEAN plus étroite avec un avenir commun et rendant la région et le monde encore plus prospères.

Appelant à construire ensemble un foyer pacifique, Xi Jinping a déclaré aux pays de l’ASEAN que «la Chine ne cherchera jamais l’hégémonie, et encore moins à intimider les petits pays.»

La Chine soutient les efforts de l’ASEAN pour construire une zone exempte d’armes nucléaires et est prête à signer le protocole au traité sur la zone exempte d’armes nucléaires en Asie du Sud-Est dès que possible, a déclaré Xi Jinping.

«La pandémie de COVID-19 a prouvé une fois de plus qu’aucun endroit sur Terre n’est une île isolée jouissant d’une sécurité absolue, et que seule la sécurité universelle apporte une véritable sécurité» a souligné le président chinois, qui a insisté sur la nécessité de construire ensemble une maison sûre et sécurisée.

Il a ajouté que la Chine est prête à travailler avec les pays de l’ASEAN afin de construire conjointement un «bouclier sanitaire» pour la région. Dans le cadre de cette initiative, selon Xi, la Chine fera don de 150 millions de doses supplémentaires de vaccins COVID-19 aux pays de l’ASEAN et contribuera à hauteur de 5 millions de dollars supplémentaires au fonds de réponse de l’ASEAN pour le COVID-19.

«Des efforts conjoints sont nécessaires pour sauvegarder la stabilité en mer de Chine méridionale et en faire une mer de paix, d’amitié et de coopération», a déclaré Xi Jinping.

Le président Xi Jinping a également annoncé une série de mesures visant à construire un foyer prospère avec les pays de l’ASEAN, notamment en fournissant à l’ASEAN une aide au développement supplémentaire de 1,5 milliard de dollars au cours des trois prochaines années pour soutenir sa lutte contre le COVID-19 et son redressement économique, en achetant à l’ASEAN des produits agricoles d’une valeur de 150 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, en fournissant à l’ASEAN 1 000 articles de technologie avancée et applicable, et en soutenant un programme permettant à 300 jeunes scientifiques de l’ASEAN de venir en Chine pour des échanges au cours des cinq prochaines années.

«L’harmonie avec la nature est la base du développement durable de l’humanité», a déclaré Xi Jinping, ajoutant que la Chine est prête à ouvrir un dialogue avec l’ASEAN sur la réponse au changement climatique. Il a déclaré que les deux parties pouvaient intensifier leur coopération dans les domaines de l’énergie propre, de la finance et des investissements verts, de l’agriculture et du développement durable marin.

Xi Jinping a également souligné l’importance de construire ensemble un foyer amical et a exhorté les deux parties à défendre des valeurs humanitaires communes, à promouvoir les échanges entre les peuples et à approfondir l’apprentissage mutuel entre les civilisations.

Citant un ancien homme d’État chinois qui a observé que «les projets de justice prévalent, et les actes pour le bien du peuple réussissent», Xi Jinping a déclaré aux partenaires de l’ASEAN de garder à l’esprit les aspirations du peuple à une vie meilleure et d’assumer la mission de l’époque pour sauvegarder la paix et promouvoir le développement.