La Chine et les États-Unis vont créer un groupe de travail conjoint sur le changement climatique, a annoncé l’agence de presse chinoise, Xinhua, ce qui est un point positif de la première réunion houleuse entre la Chine et les Etats-Unis.

Cette première réunion en face à face, depuis l’entrée en fonction de Joe Biden, a eu lieu les 18 et 19 mars à Anchorage en Alaska, dans un lieu neutre, afin d’éviter les tensions dans un contexte déjà tendu.

Les hauts diplomates chinois et américains ont publiquement critiqué leurs politiques respectives au début de ce que Washington a appelé des discussions « difficiles et franches » en Alaska.

Lire aussi : Guerre des mots entre la Chine et les Etats-Unis

Mais la Chine a déclaré après la réunion que la Chine et les Etats-Unis étaient « déterminées à renforcer la communication et la coopération dans le domaine du changement climatique », a indiqué Xinhua.

Lire aussi : La Chine et les Etats-Unis se rencontrent pour évoquer leurs désaccords

La Chine et les Etats-Unis s’entretiendront également pour faciliter les activités des diplomates et des missions consulaires, « ainsi que sur les questions liées aux journalistes dans un esprit de réciprocité et de bénéfice mutuel », selon le rapport.

La Chine et les Etats-Unis se sont engagés à maintenir le dialogue et la communication, mener une coopération mutuellement bénéfique et d’éviter tout malentendu, erreur de jugement, conflit ou confrontation. Le but est de promouvoir un développement solide et régulier de leurs relations, a poursuivi la délégation chinoise.

L’ambassade des États-Unis à Beijing n’a pas immédiatement répondu à un courriel demandant un commentaire dimanche.