dimanche, juin 16

La Chine pourrait interdire les vêtements qui «heurtent les sentiments» de la population

Les vêtements qui «heurtent les sentiments» du peuple chinois pourraient être interdits en Chine, selon un récent projet de loi dont l’imprécision laisse une marge à l’interprétation.

Le projet stipule que les vêtements comme les discours jugés «nuisibles à l’esprit du peuple chinois» ou qui «heurtent les sentiments» de la nation seront passibles d’amendes, voire de peines d’emprisonnement.

Toutefois, le texte ne définit pas précisément les types de vêtements qui seront interdits par cette législation. En Chine, les personnes portant des vêtements ou des banderoles transmettant des messages jugés controversés politiquement sont déjà sanctionnées pour provocation de «disputes et de troubles».

Début septembre, une vidéo partagée sur les réseaux sociaux chinois montrait un homme de la ville de Shenzhen (Sud), interrogé par la police après s’être filmé en train de porter une jupe. De nombreux internautes ont approuvé l’intervention des forces de l’ordre, craignant que ce comportement ne «mette les gens mal à l’aise».

Lire aussiLa Chine bannit les hommes «efféminés» de la télévision

«C’est offensant pour la morale commune», a écrit un utilisateur de Weibo, le réseau social chinois. De nombreux débats tournent autour de la masculinité en Chine, un texte de loi a d’ailleurs été adopté en 2021 pour inclure des cours de virilité à l’école.

Lire aussi : Deux sessions de Chine : renforcer l’éducation de la virilité à l’école

Plusieurs juristes se sont publiquement opposés au projet de loi, pour lequel la période de consultation publique va jusqu’au 30 septembre. Ce projet conduirait à «une norme de punition trop vague, qui mènerait facilement à une extension arbitraire du champ d’application des sanctions administratives», a écrit Lao Dongyan, de l’université de Tsinghua, sur Weibo.

Jeremy Daum, chercheur au centre Paul Tsai China de Yale, a lui estimé qu’«à peu près certain que la formulation (du projet) sera fortement modifiée» pour traiter plus précisément des héros, des martyrs, de l’histoire du parti, à la suite des nombreux commentaires» qu’a suscité ce texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *