La Chine a rejeté les critiques selon lesquelles elle n’a pas acheté suffisamment de marchandises américaines depuis l’accord commercial de 2020, appelant les États-Unis à lever «au plus vite» leurs droits de douane punitifs.

La réaction chinoise intervient après la publication d’une série de chiffres qui remettent en cause l’engagement pris par la Chine il y a plus de deux ans, avant le début de la pandémie.

Après s’être imposé des droits de douane mutuels portant sur des centaines de milliards de dollars d’échanges annuels, la Chine et les Etats-Unis avaient signé en janvier 2020 une trêve dans la guerre commerciale lancée par l’ex-président Donald Trump. Ils s’étaient accordés sur la «phase 1» d’un accord commercial.

Lire aussi : La phase 1 de l’accord commercial sino-américain pourrait être retardé

Cliquez pour en savoir plus sur les relations entre la Chine et les Etats-Unis

La Chine s’était notamment engagée à acheter pour 200 milliards de dollars supplémentaires de produits américains sur deux ans afin de réduire le déséquilibre commercial entre les deux pays.

Les chiffres publiés par l’administration américaine montrent que le déficit commercial des États-Unis avec la Chine était toujours de 34,1 milliards de dollars (30,7 milliards d’euros) en décembre 2021. Selon un rapport du cabinet américain Peterson Institute for International Economics publié le même jour, la Chine n’a acheté qu’environ 57% des biens et services américains qu’elle s’était engagée à acheter.

L’étude accuse la Chine de n’avoir «jamais été en mesure de respecter ses engagements en matière d’achats».

«Depuis que l’accord est entré en vigueur, la Chine a travaillé dur pour surmonter les multiples répercussions de la pandémie, le ralentissement économique mondial et les perturbations des chaînes d’approvisionnement», a déclaré devant la presse Gao Feng, porte-parole du ministère du Commerce.

Lire aussi : Joe Biden conserve les taxes contre les produits chinois et sanctionne des entreprises chinoises

La Chine espère que les États-Unis «annuleront au plus vite leurs mesures répressives faites de droits de douane supplémentaires et de sanctions», afin de «créer une atmosphère favorable» au commerce, a souligné Gao Feng.

Les relations sino-américaines se sont nettement détériorées sous le mandat de Donald Trump. Il exigeait de la Chine qu’elle réduise le déséquilibre des échanges et cesse ses pratiques commerciales jugées «déloyales» telles que le transfert «forcé» de technologies ou ses subventions aux entreprises publiques.