La Chine est le premier pays créancier étranger des Etats-Unis après avoir cédé 61,7 milliards de dollars (54,3 mds €) de Bons du Trésor américain lors des six derniers mois, a annoncé le Département du Trésor des Etats-Unis dans un rapport rendu le 31 janvier.

Ce rapport précise que la Chine disposait de 1120 milliards de dollars (985,6 mds €) de Bons du Trésor américain en novembre 2018, soit 17,5 milliards de dollars (15,4 mds €) de moins que le mois précédent et le chiffre le plus faible enregistré depuis mai 2017.

La Banque Populaire de Chine a constaté pour sa part posséder 3061,7 milliards de dollars (2694,3 mds €) de réserves de devises à la fin de novembre 2018, soit une légère hausse de 0,3% – ou de 8,6 milliards de dollars (7,5 mds €) – par rapport à la fin du mois précédent, aussi la première hausse depuis juillet 2018. Les taux de change du yuan ont également connu un rebond de 0,2% en novembre 2018, le premier depuis mars 2018.

Wang Chunying, porte-parole de l’Administration nationale des changes (ANC) de Chine, a indiqué que « l’évolution de l’économie chinoise est sur la bonne voie dans son ensemble malgré une incertitude compliquée de l’économie et des finances mondiales ».

Ce dernier a ajouté que « la base du marché des changes du yuan (monnaie chinoise) sera encore plus consolidée grâce à l’élargissement de l’ouverture et à l’approfondissement des réformes du pays ».