lundi, mars 4

Étiquette : Banque populaire de Chine

La banque centrale va rétablir le ratio de réserve obligatoire pour les opérations de change
ECONOMIE

La banque centrale va rétablir le ratio de réserve obligatoire pour les opérations de change

La Banque populaire de Chine a ramené le ratio de réserve obligatoire pour le risque de change de zéro à 20%, selon un avis publié le 25 septembre. Le changement va prendre effet, le 28 septembre. Cette décision intervient alors que la Banque Populaire de Chine tente de stabiliser les attentes du marché des changes et à renforcer la gestion macro-prudentielle. En octobre 2020, la banque centrale chinoise a réduit le ratio de réserve de risque de change pour les ventes de devises à terme de 20% à zéro. L'économiste en chef de la China Minsheng Bank, Wen Bin, a dit Reuters s'attendre à ce que cette mesure maintienne l'équilibre entre l'offre et la demande sur le marché des changes de la Chine. Alors que le dollar américain continue de se renforcer par rapport à un certain nombre de dev...
La Chine doit pouvoir réduire le RRR et les taux en attendant un rebond
ECONOMIE

La Chine doit pouvoir réduire le RRR et les taux en attendant un rebond

La Banque populaire de Chine (PBOC) "doit maintenir les réductions des taux d'intérêt et du ratio de réserves obligatoires des banques parmi ses options politiques en attendant que l'économie rebondisse", a déclaré un ancien haut fonctionnaire de l'autorité de régulation des changes du pays. Guan Tao, économiste en chef mondial chez BOC International et ancien fonctionnaire de la State Administration of Foreign Exchange (SAFE), a indiqué que l'inflation modérée de la Chine laissait une marge de manœuvre pour la politique monétaire au cours du second semestre de l'année. L'objectif de la banque centrale sera de soutenir l'économie touchée par les perturbations liées au Covid-19, à la croissance mondiale en berne, et aux tensions géopolitiques. "Avant que l'économie ne revienne à un...
La Chine réduit son taux préférentiel de prêt pour relancer le secteur du logement
ECONOMIE

La Chine réduit son taux préférentiel de prêt pour relancer le secteur du logement

La Banque populaire de Chine a décidé de réduire son taux de référence pour les prêts hypothécaires de manière inattendue le 20 mai. Il s'agit de la seconde réduction de l'année, afin d'atténuer la pression sur le marché. La banque centrale chinoise a prit cette décision au moment où Pékin cherche à relancer le secteur du logement. En effet, les responsables se sont engagés à prendre de nouvelles mesures pour lutter contre le ralentissement de la Chine. L'économie chinoise fait face à un pic épidémique, qui a donné lieu à des mesures de restrictions qui ont beaucoup pesé sur l'activité. "La réduction du taux préférentiel de prêt (TPP) à cinq ans devrait contribuer à relancer les ventes de logements, qui sont allées de mal en pis récemment", a déclaré Julian Evans-Pritchard de Capi...
La Chine déploiera davantage d’outils pour maintenir une masse monétaire stable
ECONOMIE

La Chine déploiera davantage d’outils pour maintenir une masse monétaire stable

De notre partenaire Yicai Global - La Banque populaire de Chine va proposer davantage d'outils politiques pour maintenir une masse monétaire globale stable jusqu'à ce que la pression à la baisse sur l'économie soit fondamentalement soulagée, selon son vice-gouverneur. La Banque populaire de Chine devrait innover et utiliser des outils de politique monétaire structurelle pour continuer à renforcer le soutien au crédit pour les petites et micro-entreprises, ainsi que l'innovation technologique et le développement vert, a déclaré Liu Guoqiang. La masse monétaire et l'expansion du financement social devraient essentiellement correspondre au taux de croissance économique nominal, a déclaré Liu Guoqiang. La Banque populaire de Chine va favoriser l'assouplissement stable et modéré des co...
La Banque populaire de Chine va assouplir sa politique monétaire en 2022
ECONOMIE

La Banque populaire de Chine va assouplir sa politique monétaire en 2022

La Banque populaire de Chine (BPC) a l'intention de maintenir une politique monétaire flexible en 2022, afin de stabiliser la croissance et de réduire les coûts de financement des entreprises dans un contexte de difficultés économiques croissantes. Dans un communiqué résumant sa réunion en perspective de l'année 2022, la banque centrale a ajouté qu'elle allait renforcer la surveillance des sociétés financières et mettre progressivement en place un système de gestion du financement du secteur immobilier. L'endettement des plus importants promoteurs immobiliers chinois a ébranlé un secteur essentiel à la croissance économique du pays. Suivre l'affaire d'Evergrande, cliquez ici! "Une politique monétaire prudente est flexible, raisonnable et appropriée", a-t-elle déclaré. La banque...
L’e-yuan, la monnaie numérique, s’implante progressivement en Chine
ECONOMIE

L’e-yuan, la monnaie numérique, s’implante progressivement en Chine

La monnaie numérique de Chine, e-yuan ou E-CNY, est nommée la DCEP (Digital Currency Electronic Payment). Familièrement appelée le "yuan numérique", elle a été lancée en 2015. Le projet DCEP, principalement fondé sur la modernisation du système de paiement national et le rattrapage à l'ère de l'économie numérique, a pour ambition d'augmenter l'efficacité et de réduire les coûts et de servir le système de paiement de détail en particulier, a expliqué l'ancien directeur de la Banque populaire de Chine (PBC), Zhou Xiaochuan, en mai 2021. Depuis le mois de mars 2021, la Chine expérimente le paiement par e-yuan via un téléphone portable, et l’application de la Banque centrale pour payer ses achats. La Chine est la première grande économie dans le monde à effectuer cet essai. Le e-yuan ...
La Banque populaire de Chine relève les réserves obligatoires de change des banques
ECONOMIE

La Banque populaire de Chine relève les réserves obligatoires de change des banques

La Banque populaire de Chine (banque centrale) a relevé le 31 mai le ratio de réserves de change imposé aux banques du pays. Selon les analystes cités par l’agence de presse, Reuters, cette décision est une volonté de la Chine de freiner l'appréciation du yuan, actuellement au plus haut depuis trois ans face au dollar américain. La Banque populaire de Chine (BPC) portera le 15 juin ce ratio à 7% contre 5% actuellement. Pour les banques de Chine, qui détiennent environ 1.000 milliards de dollars (900 milliards d’euros) de dépôts en devises, cette mesure aura pour effet une augmentation du coût de la détention d'avoirs en dollars. Certains analystes estiment que cette nouvelle mesure pourrait contraindre les banques à immobiliser une partie de leurs avoirs en dollars, ce qui dev...
Le yuan est à son plus haut depuis trois ans
ECONOMIE

Le yuan est à son plus haut depuis trois ans

La monnaie chinoise, le yuan (ou renminbi, CNY) s'affichait le 25 mai face au dollar à son plus haut niveau depuis près de trois ans, boostée par la reprise économique en Chine et les perspectives de croissance sur ses principaux marchés d'exportation. Le 25 mai après-midi heure de Beijing, la monnaie chinoise cotait 6,4051 pour un dollar, en hausse de 0,2% par rapport à la veille. Il s'agit de son niveau le plus haut depuis juin 2018. L'analyste Rajiv Biswas, du cabinet IHS Markit a expliqué à l’Agence France Presse que «l'appréciation du yuan est en partie liée à la forte reprise de la demande chez les principaux clients de la Chine, en particulier aux Etats-Unis et dans l'Union européenne» Lire aussi : Le yuan, troisième plus grande monnaie de réserve d’ici 2030 En raison de...
L’expansion du yuan numérique pourrait menacer les plateformes de paiement
ECONOMIE

L’expansion du yuan numérique pourrait menacer les plateformes de paiement

De notre stagiaire Marie-Lou Cazillac - Le «festival du shopping» de Shanghai, qui aura lieu en mai, acceptera les paiements en yuan numérique (aussi appelé e-yuan). Selon l’agence de presse Reuters, des banquiers ont déclaré que cette décision pourrait amener les gens à ne plus compter sur des paiements de tiers, tels que « Alipay » et « WeChat Pay ». Pour le gouvernement chinois, la maîtrise des mégadonnées contribue également à la lutte contre le monopole. Après l’épidémie COVID-19 de l’année dernière, la ville de Shanghai a organisé le « Five Five Shopping Festival », afin de stimuler l’économie de la Chine par la consommation. Le deuxième festival qui aura lieu cette année prendra, non seulement, également place dans la ville voisine de Suzhou (province de Jiangsu), mais il o...
L’objectif de neutralité carbone de la Chine coûtera 337 milliards par an jusqu’en 2030
ECONOMIE, Environnement

L’objectif de neutralité carbone de la Chine coûtera 337 milliards par an jusqu’en 2030

Selon le gouverneur de la Banque populaire de Chine, Yi Gan, l'objectif de neutralité carbone de la Chine devrait coûter 337 milliards de dollars (303,3 milliards d’euros) par an jusqu'en 2030. La Chine devra dépenser cette somme tous les ans jusqu'en 2030, afin de transformer le secteur de l'énergie, et réduire les émissions de carbone, a déclaré le gouverneur de la Banque populaire de Chine (PBOC). Cet investissement s'élèvera ensuite à 3 900 milliards CNY (537,75 milliards d’euros) par an pour atteindre l'objectif de neutralité carbone du pays d'ici 2060, a déclaré Yi Gang lors du séminaire de la PBOC-Fonds monétaire international sur la finance verte et la politique climatique. En septembre 2020, le président Xi Jinping a fixé l'objectif selon lequel la Chine devrait s'eff...
Ant Group conclut un accord avec les régulateurs chinois
ECONOMIE

Ant Group conclut un accord avec les régulateurs chinois

Ant Group a conclu un accord avec les régulateurs chinois pour restructurer ses activités après avoir soulevé des problèmes ayant interrompu son introduction en bourse de 37 milliards de dollars l'an dernier, a rapporté le Financial Times. Lire aussi : La Chine exige à Alibaba la refonte de Ant Group La restructuration proposée impliquera que Ant Group placera toutes ses principales activités, y compris ses unités technologiques, dans une société de portefeuille financière pour se conformer à une nouvelle réglementation mise en place par la Banque populaire de Chine en novembre. Ce changement devrait être annoncé avant le début des vacances du Nouvel An chinois le 11 février, ont expliqué deux sources proches du dossier au quotidien britannique. Ce processus, laissera la plus g...
Ant Group d’Alibaba prévoit une refonte majeure de son entreprise
SCI/TECH

Ant Group d’Alibaba prévoit une refonte majeure de son entreprise

Ant Group envisage de se transformer en une société holding financière supervisée par la Banque populaire de Chine, afin de faire face à la pression des autorités chinoises de se conformer pleinement à la réglementation financière de la Chine. Les régulateurs chinois ont récemment demandé à Ant Group de devenir une société de portefeuille financière dans son intégralité, en la soumettant à des exigences de capital plus strictes, ont déclaré des sources du Wall Street Journal proches du dossier. Ant Group, en réponse, a soumis aux autorités un aperçu d'un plan de restructuration, ont-ils déclaré. Désigner Ant dans son intégralité en tant que holding financier n’était pas quelque chose de prévu auparavant par les dirigeants et les parties prenantes de l'entreprise Ant Group. Dans so...
La Chine va renforcer la supervision de ses plateformes de paiement non bancaires
ECONOMIE, POLITIQUE

La Chine va renforcer la supervision de ses plateformes de paiement non bancaires

La Banque populaire de Chine a dévoilé une série de nouvelle règles pour les institutions de paiement non bancaires, afin d'enrichir l’éventail d’outils réglementaires avec un durcissement des règles anti-monopolistique dans le secteur des paiements. «La prévention des risques financiers dans le domaine des paiements est une part importante des efforts visant à éviter les risques financiers systémiques», a déclaré la Banque Populaire de Chine dans un communiqué publié sur son site internet. Cette dernière a évoqué "la nécessité et l’urgence d’assujettir les fournisseurs de services de paiement à un contrôle plus strict". Lire aussi : La Chine poursuit sa campagne antitrust visant les monopoles La banque centrale souhaite que les entreprises faisant partie de la même catég...
La Chine craint une crise du crédit suite à des défauts de paiement d’entreprises
ECONOMIE

La Chine craint une crise du crédit suite à des défauts de paiement d’entreprises

La Banque populaire de Chine (BPC) a injecté 160 milliards de yuans (20,5 milliards d'euros) de liquidités dans le système bancaire, le 13 novembre, afin de stabiliser les marchés, d'après le journal La Tribune. Le marché boursier et les actions des banques chinoises ont chuté, car "le sentiment actuel du marché est vraiment mauvais. Tout le monde est tellement inquiet que cela pourrait évoluer vers une crise du crédit", selon un trader obligataire. Les banques et les gérants de fonds de Chine ont vendu leurs obligations d'entreprises les plus risquées le 13 novembre après une série de défauts de paiement de sociétés à capitaux publics qui fait craindre une crise sur l'ensemble du marché de la dette. Selon des analystes, les défauts de paiement sont le signe que la Chine cherc...
La Chine suspend l’entrée en Bourse record d’Ant Group, Alibaba en déroute
ECONOMIE

La Chine suspend l’entrée en Bourse record d’Ant Group, Alibaba en déroute

Avant de se voir refuser son entrée en bourse par la Chine, Ant Group a affirmé son engagement à adopter la supervision et l'innovation stable, lors de la réunion réglementaire avant la plus grande introduction en bourse au monde. Quatre organismes de réglementation chinois, dirigés par la Banque populaire de Chine, ont tenu une réunion avec les dirigeants de Ant Group, quelques jours avant que les actions de la société fintech ne fassent leurs débuts à Shanghai et à Hong Kong dans le cadre de la plus grande introduction en bourse au monde, a rapporté le South China Morning Post. Les régulateurs ont rencontré le co-fondateur du groupe Ant, Jack Ma, le président exécutif Eric Jing et le directeur général Simon Hu, selon un communiqué du régulateur des valeurs mobilières, a indiqué le ...
En 2020, la croissance de la Chine a atteint son plus bas niveau en 44 ans
ECONOMIE

En 2020, la croissance de la Chine a atteint son plus bas niveau en 44 ans

La Chine devrait désormais croître de 2,1% en 2020, selon 37 analystes interrogés par Reuters, en légère baisse par rapport à la croissance de 2,2% projetée lors du dernier sondage en juillet. L'économie chinoise devrait donc croître à son rythme le plus faible depuis plus de quatre décennies, alors même qu'elle se remet régulièrement d'une plongée induite par un coronavirus plus tôt cette année, mais la production globale pourrait rebondir brusquement en 2021, selon un sondage Reuters. Cela ferait de la Chine la seule grande économie à croître en 2020, bien qu'au rythme annuel le plus lent depuis 1976. D'autant que la reprise économique de la Chine s'est accélérée au troisième trimestre, les consommateurs ayant renoncé à leur mesure d'hygiène contre les coronavirus. Biien que la ...
La Chine va améliorer la flexibilité de sa monnaie
ECONOMIE

La Chine va améliorer la flexibilité de sa monnaie

"La Chine cherchera à améliorer la flexibilité du yuan, et réduira les restrictions sur son utilisation transfrontalière", a déclaré le gouverneur de la Banque populaire de Chine (BPC), Yi Gang. Ce dernier a expliqué que des mesures étaient nécessaires pour promouvoir l’ouverture du secteur des services financiers de la Chine, lors de la conférence du sommet du Bund qui s’est tenue à Shanghai. La Chine va "améliorer la flexibilité du yuan, et laisser les taux de change jouer un meilleur rôle de stabilisateur automatique dans la macroéconomie et la balance internationale des paiements", a-t-il déclaré. La Chine prévoit aussi d’étendre plusieurs programmes d’investissement à l’étranger afin de répondre aux besoins des investisseurs locaux d’allouer des actifs au niveau mondial, ...
La Banque de Chine, Alibaba et Ant Financial  développe un nouvel écosystème
ECONOMIE

La Banque de Chine, Alibaba et Ant Financial développe un nouvel écosystème

La Banque de Chine a signé le 24 août un accord de coopération stratégique avec le géant chinois de l'e-commerce Alibaba et la société de technologie financière Ant financial pour développer un nouvel écosystème dans les secteurs de l'Internet et de la finance. Selon l'accord, les trois entreprises de Chine mettront à profit leurs forces pour intégrer des ressources telles que les plates-formes, les clients, les marchés et les technologies, et promouvoir la coopération entre les sociétés Internet et les institutions financières. La coopération impliquera des domaines tels que la finance traditionnelle, la fintech et l'innovation marketing tout en permettant aux technologies internet de jouer pleinement leur rôle en Chine, a écrit l'agence de presse Xinhua. "Ce partenariat stra...
Une banque commerciale chinoise fait faillite
ECONOMIE

Une banque commerciale chinoise fait faillite

La Banque Populaire de Chine a annoncé la faillite d’une banque commerciale, pour la première fois depuis 20 ans. La banque a autorisé la liquidation du prêteur régional Baoshang Bank, un an après la prise de contrôle de l’institution. La décision de laisser la banque faire faillite est une première pour le gouvernement chinois, qui refusé de laisser les prêteurs faire faillite, afin de saper la confiance dans le système bancaire du pays. «La Banque de Baoshang sera mise en faillite et les fonds propres d’origine et les droits des créanciers non protégés seront liquidés conformément à la loi», a déclaré la Banque Populaire de Chine dans sa déclaration trimestrielle de politique monétaire. La décision a été prise après avoir constaté une «grave insolvabilité» lors de l’examen de l’...
Baisse des bénéfices des banques commerciales
ECONOMIE

Baisse des bénéfices des banques commerciales

Les bénéfices nets des banques commerciales de Chine ont baissé de 9,4% au premier semestre à 1 billion de RMB (128,7 milliards d'euros), reflétant l'impact de la pandémie de Covid-19. La Commission de réglementation des banques et des assurances (CBIRC) de Chine n’a pas fourni de ventilation du chiffre du bénéfice trimestriel. Or le calcul de Caixin - basé sur des chiffres publiés précédemment - a montré que le bénéfice du deuxième trimestre des banques commerciales a chuté de 28,4% par rapport à il y a un an. Le taux de créances douteuses des banques de Chine a augmenté de 0,03 point de pourcentage par rapport au premier trimestre à 1,94% à la fin du deuxième trimestre 2020, tandis que la couverture des provisions pour actifs risqués a diminué de 0,8 point de pourcentage à 182,4%. ...
L’économie chinoise pourrait croître de 3% en 2020
ECONOMIE

L’économie chinoise pourrait croître de 3% en 2020

L'économie chinoise pourrait croître de 3% en 2020 alors que le gouvernement intensifie son soutien politique. Zhang Ming, chercheur à l'Académie chinoise des sciences sociales, un groupe de réflexion gouvernemental de premier plan, a indiqué que le produit intérieur brut (PIB) pourrait revenir à une croissance de 2% à 3% au deuxième trimestre, alors que les usines augmentent leur production. Ce dernier s'attend toujours à ce que la banque centrale chinoise réduise les taux d'intérêt directeurs, la facilité de crédit moyenne (MLF) et le taux préférentiel de prêt (LPR), tout en réduisant le ratio de réserve requis (RRR) - le montant que les banques de trésorerie doivent détenir - deux fois en deuxième semestre. "Ce serait très difficile pour le secteur manufacturier au second semes...
La Banque centrale va acheter des prêts bancaires pour stimuler les prêts aux PME
ECONOMIE

La Banque centrale va acheter des prêts bancaires pour stimuler les prêts aux PME

La Banque Populaire de Chine va acheter des prêts bancaires accordés par des prêteurs locaux à de petites entreprises pour inciter les banques à prêter jusqu'à 1 billion de RMB (127 milliards d'euros) aux petites entreprises au milieu de la pandémie de coronavirus, a rapporté Reuters. La banque va utiliser un quota de prêt spécial de 400 milliards de RMB (52 mds €) pour acheter les prêts, sur une base trimestrielle, à des banques éligibles, telles que les banques commerciales des villes, les banques commerciales rurales, les coopératives rurales et les banques privées, a-t-elle déclaré. sur son site Internet. Les banques éligibles doivent racheter les prêts après un an et la PBOC ne supportera pas les risques de crédit si les prêts tournent mal, a-t-elle ajouté. La PBOC s'attend à ce...
La banque centrale promet plus de soutien à l’économie
ECONOMIE

La banque centrale promet plus de soutien à l’économie

La Banque Populaire de Chine a indiqué qu'elle intensifierait son soutien à la deuxième puissance économique mondiale, alors qu'elle luttait encore pour se remettre de l'impact de l'épidémie de coronavirus. Le gouvernement s'est engagé à intensifier ses politiques économiques afin d'aider les entreprises, à stimuler les emplois, notamment pour les nouveaux diplômés, et à augmenter la demande intérieure, a indiqué le magazine Caixin. La Banque populaire de Chine avait déjà promis d'éviter de mettre en place des mécanismes pouvant dynamiser l'économie, en inondant le marché par exemple, et de s'en tenir à des mesures ciblées pour soutenir l'économie. Cependant, la banque a semble-t-il décidé de changer de ton, car cette position était absente de son rapport de mise en œuvre de la po...
Les amendes pour blanchiment d’argent montent en flèche
ECONOMIE

Les amendes pour blanchiment d’argent montent en flèche

Les institutions financières qui ne parviennent pas à se prémunir efficacement contre le blanchiment d'argent ont été sanctionnées par une forte augmentation des amendes, après le changement réalisé par la Banque Populaire de Chine du mode de calcul des sanctions. La Banque populaire de Chine (PBOC) a infligé près de quatre fois plus d’amendes au premier trimestre de 2020 qu’au cours de la même période en 2019. 93 institutions et leur personnel ont été pénalisé pour un montant total de 183 millions de RMB (24 millions d'euros) pour des infractions à la réglementation sur le blanchiment d'argent, au cours de la période de janvier à mars. Jusqu'à récemment, de nombreux contrevenants n'auraient à payer les centaines de milliers de RMB pour des infractions de blanchiment d'argent. Ce man...
Nouvelle baisse du taux d’intérêt à moyen terme
ECONOMIE

Nouvelle baisse du taux d’intérêt à moyen terme

La Banque populaire de Chine (BPC) a baissé ce 24 avril le taux d'intérêt à un an de la facilité de crédit ciblée à moyen terme (TMLF), afin d'alléger les coûts de financement et de soutenir l'économie face à l'impact de la crise sanitaire liée au coronavirus. La BPC a indiqué qu’elle abaissait le taux d’intérêt à un an sur les TMLF (Targeted Medium Term Credit Facility) de 20 points de base, à 2,95%, contre 3,15% pour l’opération précédente. Dans le même communiqué, elle a déclaré avoir injecté 56,1 milliards de yuans (7,36 milliards d’euros environ) dans l’économie alors que 267,4 milliards de yuans (34,7 mds €) servis par le biais de la TMLF arrivaient à échéance. La facilité de crédit ciblée à moyen terme (TMLF) est un instrument de politique monétaire visant à soutenir des se...
Hausse des prêts en yuan afin de soutenir l’économie
ECONOMIE

Hausse des prêts en yuan afin de soutenir l’économie

Les nouveaux prêts bancaires devraient rebondir en mars après une forte baisse le mois précédent, selon un sondage de l'agence de presse britannique, Reuters. Cette annonce intervient alors que les décideurs politiques continuent d'exhorter les prêteurs à aider les entreprises qui manquent de liquidités. En effet, les petites et moyennes entreprises sont les plus durement touchées par la crise sanitaire. D'ailleurs, Reuters a estimé que les banques chinoises ont émis 1,80 billion de RMB (230 milliards d'euros) de nouveaux prêts nets en RMB (yuan) en mars 2020, près du double de 905,7 milliards de RMB (815, 1 milliards d'euros) en février et plus de 1,69 billion de RMB (210 mds €) un an plus tôt. A lire aussi : 52 milliards d'euros pour soutenir l’économie Après une crois...
Le taux de refinancement de la banque centrale abaissé
ECONOMIE

Le taux de refinancement de la banque centrale abaissé

La Banque Populaire de Chine a réduit le 30 mars son taux de refinancement à sept jours à 2,2%. Il s'agit d'un niveau inédit, au moment où le pays tente de relancer son économie après l'épidémie de coronavirus. Cette baisse de 0,2 point est la plus forte depuis cinq ans. Suite à cela, la banque centrale a injecté 50 milliards de yuans (6,36 mds €) dans l'économie, a expliqué la banque dans un communiqué la banque. Pour Julian Evans-Pritchard, du cabinet Capital Economics, il s'agit «de la plus forte baisse depuis 2015 et du niveau le plus bas jamais vu pour le taux de refinancement à sept jours». L'opération de refinancement est la première engagée par la banque centrale depuis plus d'un mois. Cette opération consiste à acheter des titres par appel d'offres auprès des banques comm...
Beijing préparerait le lancement de sa cryptomonnaie nationale
ECONOMIE

Beijing préparerait le lancement de sa cryptomonnaie nationale

Selon le Global Times, la Banque populaire de Chine (BPC, banque centrale) va lancer sa propre monnaie numérique officielle, en collaboration avec des entreprises privées. Le nom d'Alipay, la division financière du géant chinois Alibaba, est particulièrement cité, mais aussi Huwaei. Entre le 21 janvier et le 17 mars, Alipay aurait rendu publics cinq brevets liés à cette future cryptomonnaie. Ces brevets couvriraient les fonctions de base d'une monnaie virtuelle : la circulation, le paiement, l'émission, l'enregistrement des transactions, les portefeuilles numériques et une fonction de lutte contre le blanchiment d'argent. L'entreprise dément toutefois cette information, d'après l'agence de presse belge, Belga. La source citée par le journal Global Times indique que la première étape ...
Xi Jinping assistera au G20 sur le COVID-19 et ses enjeux économiques
ECONOMIE, MONDE

Xi Jinping assistera au G20 sur le COVID-19 et ses enjeux économiques

Le président Xi Jinping, assistera à un sommet spécial des dirigeants du Groupe des 20 (G20) pour discuter de la réponse mondiale à la pandémie de COVID-19 et de ses dommages économiques, le 27 mars à Beijing, a annoncé Hua Chunying, porte-parole du ministère des affaires étrangères. Le sommet sera organisé sous forme de vidéoconférence par l'Arabie saoudite, qui occupe la présidence du G20 en 2020, a déclaré cette dernière. D'ailleurs, ce sommet aura lieu dans un contexte de guerre des prix du pétrole entre deux membres, l'Arabie saoudite et la Russie, et les tensions croissantes entre la Chine et les États-Unis, sur l'origine du virus. La réunion mettre surtout en évidence les différentes approches adoptées par la Chine et les puissances occidentales pour limiter l'impact négat...
Baisse du taux directeur pour soutenir l’économie touchée par le virus
2019-nCoV, ECONOMIE

Baisse du taux directeur pour soutenir l’économie touchée par le virus

La Banque populaire de Chine a abaissé le 19 février son taux directeur, afin de réduire les coûts de financement des entreprises et de soutenir l'économie frappée par l'épidémie de coronavirus à propagation rapide, a annoncé l'agence de presse britannique, Reuters. Le taux préférentiel à un an a été abaissé de 10 points de base à 4,05% contre 4,15% lors du fixing mensuel précédent. Ce même taux à cinq ans a lui été abaissé de 5 points de base à 4,75% contre 4,80%. La baisse du taux préférentiel fait suite à une évolution similaire du taux d’emprunt à moyen terme de la Banque populaire de Chine, le 17 février, alors que les décideurs politiques cherchaient à atténuer le ralentissement des épidémies de coronavirus pour les entreprises. Ce taux préférentiel est un taux de référence ...