La Chine maintient sa position de leader mondial en matière de nouvelles capacités photovoltaïques installées, selon l’Association chinoise de l’industrie photovoltaïque.

Jusqu’en 2019, les nouvelles capacités et les capacités installées de l’industrie photovoltaïque en Chine arrivent à la première place mondiale, durant 7 années pour le premier et 5 années consécutives, pour l’autre, a expliqué Wang Bohua, vice-président et secrétaire général de l’Association chinoise de l’industrie photovoltaïque.

Ce dernier a fait cette annonce lors du 5e Forum chinois de l’industrie photovoltaïque (CPIF). Il a indiqué que la production de silicium polycristallin et la capacité de production de modules du pays arrivent également à la première place mondiale durant 9 et 13 années consécutives.

Wang Bohua a ainsi affirmé que la Chine maintiendrait le même niveau de performance en 2020. D’ailleurs, au cours des trois premiers trimestres 2020, malgré les chocs du Covid-19 et la chute du commerce mondial, l’industrie photovoltaïque de Chine a toujours maintenu une croissance stable.

La Chine a produit environ 290 000 tonnes de silicium polycristallin, en hausse de 18,9% en glissement annuel. La capacité de production des modules a dépassé 80 GW, en hausse de 6,7% sur un an, selon les données de l’administration.

De plus, la Chine possède désormais 18,7 GW de nouvelles capacités photovoltaïques, en hausse de 17% sur un an. Et sa capacité de production photovoltaïque a atteint 200,5 milliards de kilowattheures, en hausse de 16,9% sur un an.

Li Qionghui, directeur du département de recherche sur l’énergie nouvelle au State Grid Energy Research Institute, a expliqué que « l’industrie photovoltaïque chinoise a déjà formé une chaîne industrielle complète, qui est en position de leader mondial par sa technologie, sa taille et son coût ». D’ailleurs, l’efficacité de production d’électricité a battu à plusieurs reprises des records et le coût d’investissement a baissé de plus de 90% par rapport à 2005.

« Les entreprises chinoises ont réalisé d’importantes percées dans les technologies photovoltaïques et le coût au cours des 10 dernières années. Le prix de la tranche de silicium est passé à 3 yuans (0,46 dollar) contre environ 100 yuans il y a dix ans, et le prix du module est également passé à 1,7 yuan par watt aujourd’hui contre 30 yuans il y a dix ans », a ajouté Li Zhenguo, fondateur et président du groupe LONGi, la société leader de technologie solaire au monde.

Le coût de la production photovoltaïque est même inférieur à 0,1 yuan par kilowatt « dans les endroits particulièrement ensoleillés », a ajouté ce dernier.

Lire aussi : Seraphim présente de nouveaux modules photovoltaïques

Selon les statistiques de l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), entre 2010 et 2019, les prix du solaire photovoltaïque et de l’énergie solaire concentrée ont chuté de 82% et 47% respectivement. Tandis que les coûts de l’énergie éolienne terrestre et offshore ont chuté de 39% et 29%. L’agence internationale présage une baisse continue des prix au cours de la décennie à venir.

Au cours des 9 premiers mois de l’année 2020, l’exportation de modules photovoltaïques a déjà dépassé de 52,3 GW celle de la même période de l’année dernière, a déclaré Wang Bohua.

Pour Zhang Senri, secrétaire général de la Chambre de commerce de Chine pour les importations et les exportations de machines et de produits électroniques, « le côté de l’offre de l’industrie photovoltaïque n’a pas été très affecté, car la Chine, qui est la plus grande base de production photovoltaïque du monde, a réussi à contenir l’épidémie dans son pays et a repris complètement la production industrielle au 2e trimestre ».

Ainsi, « le marché étranger se porte bien au cours de la deuxième moitié de l’année. Les capacités installées mondiales annuelles atteindront le même niveau de l’année dernière grâce à une très forte demande aux 3e et 4e trimestres. Les nouvelles capacités installées pourront atteindre 110GW-120GW. Les exportations chinoises des produits photovoltaïques enregistreront une augmentation supérieure à 20% »