Le typhon Lekima, le plus puissant depuis 2014, devrait toucher terre dans la journée du samedi 10 août à l’est de la Chine avant de se diriger vers le nord.

Le service météorologique chinois a diffusé ce 9 août une alerte alors qu’un super-typhon approchait la province de Zhejiang. Des rafales de vent sont notamment attendues à Shanghai.

Le Comité national de lutte contre les inondations et la sécheresse a transmis mercredi une circulaire à sept provinces, y compris le Zhejiang, le Fujian, le Jiangsu et la municipalité de Shanghai.

Le comité a demandé aux autorités concernées de lancer un système de réponse d’urgence en temps opportun, et de se préparer bien avant l’arrivée du typhon afin de réduire les dégâts.

Le ministère de la Gestion des urgences a également averti les départements concernés d’intensifier la surveillance en temps réel des changements météorologiques et d’émettre rapidement des alertes sur Internet et par sms.

Les pouvoirs locaux et les départements concernés doivent assurer l’évacuation et la relocalisation dans les zones sujettes aux inondations et aux catastrophes géologiques, les anciennes communautés résidentielles et les attractions touristiques. Ils douvent aussi renforcer les structures telles que les panneaux d’affichage et les grues à tour.

Le ministère a de son côté appelé tous les services à renforcer l’inspection et la maintenance des systèmes de drainage et des installations de lutte contre les inondations dans les zones urbaines.

Taïwan a été frappé, provoquant l’annulation de vols et la fermeture des marchés et commerces. Plus de 40.000 habitations ont été privées d’électricité alors que le typhon faisait route vers le nord-est. Plus de 300 vols en partance et à destination de Taïwan ont été annulés. Certaines lignes de train, à Taïwan comme à Shanghai, ont été interrompues.

D’après le journal Shanghai Daily, environ 16.000 habitants de la banlieue de Shanghai vont être évacués alors que de fortes pluies et des vents importants devraient sévir de vendredi jusqu’à dimanche. Les autorités ont averti de risques d’inondations dans l’est jusqu’à mercredi.