Le gouvernement s’est engagé à honorer la phase 1 de l’accord commercial signé avec les États-Unis, en s’efforçant de tenir sa promesse d’acheter des produits américaines, même si le rythme des achats a été freiné par l’épidémie de coronavirus.

Cliquez pour en savoir plus sur les relations entre la Chine et les Etats-Unis

Dans le cadre de l’accord de « phase 1 » signé le 15 janvier, Beijing s’est engagé à acheter au moins 200 milliards de dollars (180 mds €) de biens et services américains supplémentaires sur deux ans.

De son côté, Washington a accepté de réduire progressivement les tarifs sur les produits chinois. Mais le président américain Donald Trump a menacé de résilier l’accord si la Chine ne respectait pas ses engagements d’achat.

En avril 2020, les importations chinoises de marchandises américaines ont chuté de 11,1% en dollars par rapport à l’année précédente, sous l’effet de la baisse de la demande intérieure en raison de la pandémie.

Au cours des derniers mois, les autorités chinoises ont discuté à plusieurs reprises de la manière de respecter pleinement les engagements pris par la Chine dans le cadre de l’accord, ont déclaré deux responsables chinois qui connaissent la situation.

« Si les deux parties travaillent dans la même direction positive, pendant des mois où les achats ne peuvent pas atteindre les quotas convenus, ceux-ci peuvent être complétés d’autres mois », a expliqué l’un d’eux à l’agence de presse, Reuters.

« Après tout, ce n’est pas un accord qui peut être conclu en une seule transaction. Les difficultés causées par l’épidémie doivent également être prises en considération », a indiqué ce dernier.