Un projet de règles visant à faciliter l’entrée en Chine de certains touristes, pour des visites le long de sa frontière, a été publié par le gouvernement.

Les voyages organisés par des agences dans les zones frontalières de la Chine pourront choisir leur point d’entrée et de sortie « de manière flexible », a indiqué le ministère de la Culture et du Tourisme dans un communiqué.

Aucune donnée de précisions sur les lieux et les dates n’a été communiqué. La Chine, qui a fermé ses frontières aux touristes étrangers en 2020 à la suite de l’apparition du COVID-19. Elle n’autorisait qu’à des groupes spécifiques de ressortissants étrangers à entrer dans le pays, comme ceux détenant certains visas de travail.

Ces derniers mois, les règles ont été progressivement assouplies ces dernières semaines. Elles concernaient la reprise de vols directs entre la Chine et certains pays, ou l’autorisation d’entrer en Chine pour les étudiants étrangers disposant d’un permis de séjour valide. Les mesures de quarantaine pour les arrivées d’étrangers ont également été réduites.

« Je pense que le tourisme transfrontalier va se rétablir, même si je ne peux pas prédire quand », a déclaré Yang Jinsong, responsable de l’institut du tourisme international, à l’Académie du tourisme de Chine, un groupe de réflexion étatique.

« Cela dépend de la situation du COVID-19 et des effets des mesures de contrôle du virus, ce que le département du tourisme ne peut pas décider », a cité l’agence de presse Reuters.