Dans une interview accordée à l’Agence d’information d’Afrique centrale, Daniel Owassa, ambassadeur du Congo en Chine, a expliqué que le partenariat sino-congolais « s’est développée avec, chaque année, de nouveaux axes à explorer ».

« Il est vrai que la coopération entre la Chine et le Congo s’est beaucoup développée. Le partenariat stratégique remonte à 2006 et 2016, à la faveur de la visite d’Etat, la deuxième du genre en l’espace de quatre ans, du président Denis Sassou N’Guesso en Chine, où il a rencontré son homologue, Xi Jinping. La Chine est aujourd’hui le premier partenaire africain et congolais »

Daniel Owassa, ambassadeur du Congo en Chine

Concernant les étudiants congolais en Chine, Daniel Owassa a expliqué qu’il y a en Chine « des étudiants dont certains sont à la fois boursiers de l’état congolais et chinois. D’autres étudiants, par contre, vivent aux frais de leurs parents. Nous avons aussi quelques compatriotes qui résident ici ».

Certains cas « complexes auxquels nous faisons face viennent des étudiants. La Chine est un pays qui a ses lois et règlements qui doivent être respectés et ce n’est pas toujours le cas avec nos étudiants. Certains sont confrontés aux problèmes de langue et d’autres font face à ceux de paiement de scolarité ».

Selon lui, « la difficulté ici est que pour obtenir un visa, même de séjour, il faudrait que ce soit l’école qui le demande à la police et quand vous n’êtes pas en règle avec l’école, vous ne pourriez pas avoir le visa et le séjour en Chine ne vous sera pas accordé ».