Bonjour, retrouvez l’essentiel de l’actualité du vendredi 5 juin 2020 : hausse des importations de viande, stimuler la ZLE du Hubei, meilleure qualité de l’environnement au Tibet, …

ÉCONOMIE

– La Chine a importé 2,174 millions de tonnes de viande au premier trimestre, soit 85,6% de plus qu’à la même période de l’année dernière. Plus précisément, les importations de porc ont augmenté de 170% en glissement annuel pour s’établir à 951 000 de tonnes, et celles de bœuf de 64,9% pour s’élever à 513 000 tonnes.
– Le ministère chinois du Commerce a déclaré que le statut de la Région administrative spéciale de Hong Kong en tant que territoire douanier spécial possédait une base juridique distincte dans les accords de l’Organisation mondiale du commerce et n’était pas accordé par un membre spécifique de l’OMC.
– Le gouvernement a publié des mesures pour stimuler le développement de la zone pilote de libre-échange (ZLE) dans la province du Hubei, dans le cadre des efforts déployés pour relancer l’économie touchée par le coronavirus et maintenir des politiques de contrôle régulier de l’épidémie.

MONDE

– Lors d’une conversation téléphonique avec la chancelière allemande Angela Merkel, le président chinois Xi Jinping a réaffirmé l’engagement de la Chine à intensifier l’agenda politique prévu avec l’Allemagne et l’Union européenne (UE).
– L’épidémie de COVID-19 a généré de fortes incertitudes à l’égard du développement mondial et de tous les pays. Quelle direction la mondialisation prendra-t-elle après l’épidémie? Récemment, l’ambassadeur Zhang Ming, chef de la mission chinoise auprès de l’Union européenne (UE), pense que que la tendance historique de la mondialisation ne serait pas fondamentalement inversée.
– Le ministère népalais des Affaires étrangères a exprimé son soutien aux efforts de la Chine visant à faire respecter la loi et l’ordre à Hong Kong, soulignant que « le maintien de la paix, de la loi et de l’ordre est la responsabilité principale d’une nation ».

OPINIONS

– Zhao Lijian, porte-parole de la diplomatie chinoise a attesté que « les droits et libertés dont jouissent les résidents de Hong Kong ont été totalement garantis. Ceci a été largement reconnu par la communauté internationale ». « Nous demandons à certains pays d’abandonner leurs préjugés idéologiques, de considérer la décision et la législation de la Chine de manière objective et équitable et de s’abstenir de toute ingérence dans les affaires de Hong Kong et les affaires intérieures de la Chine sous quelque forme que ce soit », a ajouté ce dernier.

RÉGIONS SPÉCIALES

– Les députés de Hong Kong ont adopté le 4 mai le projet de loi sur le respect de l’hymne national chinois, ce qui a été considéré comme une victoire pour le groupe pro-Beijing face à l’intensification des différends politiques, alors que le projet de loi avait été retardé en raison des amendements et protestations des députés du camp démocrate.

SANTÉ – Covid-19

Cliquez sur l’image pour accéder à notre Édition spéciale!

– L’autorité sanitaire chinoise a indiqué qu’aucun nouveau cas de COVID-19 transmis localement n’avait été signalé jeudi sur la partie continentale de la Chine.
– Le nombre de patients du COVID-19 dans la province chinoise du Hubei (centre) a chuté à zéro jeudi, a déclaré vendredi la commission provinciale de la santé.
– Les autorités chinoises ont mis l’accent jeudi sur la nécessité d’efforts ciblés pour améliorer les mesures de contrôle régulières afin de prévenir le COVID-19, combinées à un renforcement supplémentaire du développement des vaccins, des médicaments et des réactifs de test.

SOCIÉTÉ

– Un tribunal de Shanghai a condamné un homme à un an de prison et 5.000 yuans (environ 704 dollars) d’amende pour avoir pêché et tué illégalement un esturgeon chinois, une espèce menacée d’extinction.

TAÏWAN

– Taïwan, les Etats-Unis et le Japon ont publié le 1er juin à Taipei une déclaration commune à l’occasion du cinquième anniversaire du Cadre global de coopération et de formation (GCTF), une architecture mise sur pied pour renforcer la collaboration bilatérale sur les questions internationales et régionales. A cette occasion, ils se sont engagés à renforcer leurs relations trilatérales et à approfondir leur coopération.

TERRE

– La région autonome du Tibet reste l’une des régions ayant la meilleure qualité de l’environnement au monde, avec une biodiversité et des écosystèmes locaux stables en 2019, selon un rapport
– Le gouvernement va restaurer la biodiversité du fleuve Yangtsé

 

Cliquez sur l’image pour en savoir plus