lundi, mars 4

2019-nCoV

L’AHF demande à la Chine plus de transparence à propos de l’augmentation des cas de maladies respiratoires
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’AHF demande à la Chine plus de transparence à propos de l’augmentation des cas de maladies respiratoires

LOS ANGELES--(BUSINESS WIRE)--Suite à l'annonce par l' Associated Press que l’Organisation mondiale de la santé a demandé à la Chine de diffuser publiquement plus de données sur « une augmentation potentiellement inquiétante des maladies respiratoires et des foyers de pneumonie chez les enfants », l'AIDS Healthcare Foundation exprime aujourd’hui sa préoccupation et demande instamment à la Chine de faire preuve de transparence et de coopérer de manière non équivoque avec l’OMS. « Depuis le SRAS en 2002 et plus récemment la COVID-19, la Chine a démontré une certaine parcimonie dans la divulgation des données épidémiologiques pertinentes. Le monde ne peut pas risquer une nouvelle épidémie de maladie infectieuse. Nous demandons instamment à la Chine de faire preuve de transparence et de coo...
L’OMS demande un «accès total» à la Chine pour déterminer l’origine du Covid-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’OMS demande un «accès total» à la Chine pour déterminer l’origine du Covid-19

Le chef de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) s'est dit prêt à envoyer une nouvelle mission d'experts en Chine pour percer les origines du Covid-19, réclamant, dans un entretien au Financial Times, «un accès total». «Nous pressons la Chine pour qu'elle donne un accès total et nous demandons aux pays de soulever la question lors de leurs réunions bilatérales (pour inciter Pékin) à coopérer», a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus au journal anglais. Il explique que l'OMS a demandé «par écrit» à la Chine «de nous fournir des informations ... et nous sommes prêts à envoyer une équipe si elle nous le permet». La communauté internationale n'est pas parvenue à déterminer avec certitude l'origine du Covid-19. Si, a priori, les premiers cas ont été détectés en décembre 2019 à Wuhan e...
Les voyages de et vers la Chine commence à retrouverleur niveau pré-Covid
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Les voyages de et vers la Chine commence à retrouverleur niveau pré-Covid

Le nombre de personnes voyageant en Chine ou au départ du pays n'a pas encore atteint la moitié du niveau observé avant le début de la pandémie de coronavirus. Au premier semestre 2023, quelque 168 millions d'entrées et de sorties ont été enregistrées, une hausse de 170% par rapport aux six premiers mois de 2022, mais toujours à 48,8% du total relevé en un semestre de pré-pandémie, selon le quotidien étatique People's Daily. Le gouvernement chinois a pratiqué une politique très stricte lorsqu'a éclaté la crise du coronavirus, suspendant bon nombre de visas, dans une tentative d'isoler le pays. S'ils étaient tout de même autorisés à entrer, les gens ne pouvaient y circuler qu'après avoir passé plusieurs semaines de quarantaine dans un hôtel. La Chine a rouvert ses frontières en jan...
Washington dit n’avoir aucune preuve de la création du Covid-19 dans un laboratoire chinois
2019-nCoV, Chine-Etats-Unis, MONDE

Washington dit n’avoir aucune preuve de la création du Covid-19 dans un laboratoire chinois

Le renseignement américain a assuré dans un rapport qu'il n'avait aucune preuve indiquant que le Covid-19 avait été créé dans un laboratoire en Chine, sans pour autant trancher sur l'origine de la pandémie. Washington écrit n'avoir aucune information pour soutenir l'affirmation, émergée récemment, selon laquelle trois scientifiques du laboratoire de virologie de Wuhan auraient été parmi les premiers infectés par le Covid-19 et auraient pu avoir créé le virus lui-même. Le bureau qui coordonne l'ensemble des agences américaines de renseignement (ODNI) a indiqué dans ce rapport déclassifié que des scientifiques du laboratoire ont mené des manipulations génétiques sur des coronavirus proches du Covid-19. Mais les Etats-Unis "n'ont aucune information" selon laquelle ils auraient fait cela...
Le scientifique chinois Gao Fu qualifie la chaîne BBC de «scandaleuse»
2019-nCoV, Europe, MONDE, Santé, SOCIETE

Le scientifique chinois Gao Fu qualifie la chaîne BBC de «scandaleuse»

La chaîne britannique BBC a rapporté qu'un scientifique chinois avait déclaré dans une interview qu’«il ne faut pas exclure une fuite de laboratoire». Or ce scientifique a assuré qu'il n'avait participé à aucun événement organisé par la BBC et que ses déclarations étaient sorties du contexte. «La citation de la BBC sur les origines du COVID-19 a été sortie du contexte d'une conversation en ligne tenue entre scientifiques en 2022, et a été déformée pour répondre à leur objectif de salir la Chine», a affirmé Gao Fu, un académicien de l'Académie chinoise des sciences et ancien le chef du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC Chine), en réponse à l’article de la BBC citant ses propos, selon le site guancha.cn. La BBC a publié le 31 mai 2023 un article intitulé «CO...
65 millions de Chinois pourraient être infectés chaque semaine à la fin juin
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

65 millions de Chinois pourraient être infectés chaque semaine à la fin juin

Selon l'expert chinois en maladies respiratoires Zhong Nanshan, le Covid-19 toucherait actuellement 40 millions de personnes par semaine dans l'ensemble de la Chine. D'ici à la fin juin, ce pays de 1,4 milliard d'habitants pourrait voir ses contaminations au Covid-19 exploser à 65 millions de cas par semaine d'ici à la fin juin, rapporte notamment NBC News. Depuis le début du mois de juin, le nombre hebdomadaire de contaminations a atteint les 40 millions par semaine, selon Zhong Nanshan. Il s'agit là de données inédites depuis la levée le 7 décembre de la drastique politique zero-Covid qui a par la suite provoqué une flambée épidémique sans précédent dans le pays. 250 millions de Chinois auraient alors été infectés en vingt jours, soit plus de 80 millions de personnes par semaine...
Un nouveau variant du COVID-19 détectée en Chine, mais pas de préoccupation immédiate
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Un nouveau variant du COVID-19 détectée en Chine, mais pas de préoccupation immédiate

Les autorités sanitaires chinoises ont découvert le variant "Arcturus", qui a été détecté pour la première fois en Inde fin janvier et s'est depuis propagé dans plusieurs pays du monde. Le variant a été détecté dans 15 cas en Chine continentale du 7 au 13 avril, selon les données du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies. Bien que le variant se propage plus facilement et provoque une inflammation des yeux chez les enfants, les experts ont noté que sa gravité n'a pas augmenté et que rien ne permet de penser qu'il deviendra une souche dominante à court terme. Arcturus a également été détecté dans plusieurs échantillons à Hong Kong, mais le professeur David Hui Shu-cheong, chercheur sur le système respiratoire à l'Université chinoise de Hong Kong, a rassuré le publi...
La Chine de nouveau pointée du doigt par l’OMS
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine de nouveau pointée du doigt par l’OMS

"La Chine dispose de données scientifiques supplémentaires qui permettraient de mieux comprendre l'origine du Covid-19", a assuré le 6 avril l'Organisation mondiale de la santé (OMS), réitérant ses appels à la transparence. La Chine qualifie ces accusations d’"irréfléchies". "Tout au long du processus de la première phase de recherche conjointe, la Chine a fourni au groupe conjoint d'experts toutes les informations relatives à la recherche de l'origine du virus disponibles à ce moment-là. Nous n'avons dissimulé aucun cas, aucun échantillon ni aucun résultat de test et d'analyse", a assuré Shen Hongbing, Directeur du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC) lors d’une conférence de presse. La Chine a fourni toutes les données de traçage pertinentes qu'elle posséd...
Origines du Covid -19 : la Chine s’estime « salie » par de nouvelles accusations américaines
2019-nCoV, Chine-Etats-Unis, MONDE

Origines du Covid -19 : la Chine s’estime « salie » par de nouvelles accusations américaines

Le département américain de l’énergie a déclaré le 26 février qu’il y avait de nouvelles preuves que la cause la plus probable de l’épidémie de COVID-19 était une fuite accidentelle d’un laboratoire chinois. Pour la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Mao Ning, "la recherche des origines du COVID-19 est une affaire de science et ne doit pas être politisée. La Chine a toujours soutenu et participé à la recherche scientifique mondiale des origines". Pékin a estimé être "sali" par ces nouvelles accusations. "Il convient de cesser d'agiter cette théorie d'une fuite de laboratoire, d'arrêter de salir la Chine et d'arrêter de politiser la recherche des origines du virus", a affirmé Mao Ning, lors d'un point de presse régulier. Suivez l'ensemble de l'actualité sur ...
Les régulateurs chinois se concentrent sur les thérapies COVID-19 locales pour lutter contre les nouvelles variantes
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Les régulateurs chinois se concentrent sur les thérapies COVID-19 locales pour lutter contre les nouvelles variantes

L'Administration nationale des produits médicaux (NMPA) de Chine a approuvé sous condition deux médicaments oraux locaux, Xiannuoxin de Simcere Pharmaceutical et Mindevir de Shanghai Junshi Biosciences, pour le traitement du COVID-19 léger à modéré. Les régulateurs des médicaments en Chine se concentrent sur l'approbation des thérapies antivirales locales avec la capacité de s'attaquer aux nouvelles variantes du COVID-19, déclare GlobalData , une société leader de données et d'analyse. Selon le Pharma Intelligence Center de GlobalData, il existe actuellement 16 médicaments COVID-19 en développement clinique en Chine, dont cinq sont en phase III. La plupart de ces médicaments en phase III ciblent divers sous-types de variantes d'omicron COVID-19. Anupama Mishra, analyste pharmaceut...
La Chine remporte une victoire dans la lutte contre le COVID-19, selon les dirigeants du PCC
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine remporte une victoire dans la lutte contre le COVID-19, selon les dirigeants du PCC

Communiqué CGTN - Au cours des trois dernières années, la Chine a toujours privilégié la vie et la santé des populations et adapté sa lutte contre le COVID-19 en fonction de l'évolution de la situation, dans des efforts largement considérés comme ayant permis de gagner un temps précieux pour assurer une transition en douceur. Le pays a remporté une victoire majeure et décisive dans sa prévention et son contrôle du COVID-19 depuis novembre 2022, a déclaré le Comité permanent du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) lors d'une réunion ce jeudi. Il a été prouvé que le jugement majeur, la décision politique et l'ajustement de la stratégie du PCC sur le COVID-19 sont tout à fait corrects, a indiqué la réunion, qui était présidée par Xi Jinping, secrétaire gé...
Réflexion sur la bataille contre la Covid-19 en Chine dans « Through the Storm »
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Réflexion sur la bataille contre la Covid-19 en Chine dans « Through the Storm »

Communiqué CGTN - Depuis le début de 2020, la Chine suit une voie unique dans la lutte contre la COVID-19. Through the Storm condense cette bataille de trois ans dans un documentaire de 60 minutes. Cette présentation de la CGTN est présentée en première mondiale le 10 février. Le film "Through the Storm" présente des témoignages de première main sur l'épidémie initiale à Wuhan, la campagne de vaccination de masse, le confinement de Shanghai et, enfin, la réouverture et le rétablissement. "Through the Storm" répond à trois questions essentielles : Quel a été le raisonnement de la Chine pour choisir son approche unique de la lutte contre la COVID ? Quelles mesures la Chine a-t-elle prises pendant la période de trois ans qui s'est écoulée entre sa victoire à Wuhan et sa réouverture ? Et...
La Chine annonce une baisse de 80% des décès quotidiens liés à la COVID-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine annonce une baisse de 80% des décès quotidiens liés à la COVID-19

Les infections au COVID-19 affichent une forte tendance à la baisse dans toute la Chine après un pic du nombre de cas vers le 22 décembre, lorsque le nombre de nouveaux cas était d'environ 7 millions par jour.  Le nombre de décès dans les hôpitaux a également diminué de manière significative, a révélé le 25 janvier le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Selon un rapport du CDC sur la situation épidémique nationale, depuis le 9 décembre, le nombre de résultats positifs aux tests d'acide nucléique et le taux de positivité dans la population signalée ont montré une tendance à l'échelle nationale d'abord croissante puis décroissante. Ainsi, le nombre de cas positifs a atteint 6,94 millions le 22 décembre, avant de diminuer progressivement, atteignant un cre...
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

12 658 décès dus au coronavirus du 13 au 19 janvier

Le 19 janvier, les hôpitaux comptaient 471 739 patients atteints du coronavirus, dont 51 683 se trouvaient dans un état jugé critique. La Chine a enregistré plus de 12 600 décès dus au coronavirus au cours de la semaine précédant les vacances du Nouvel An lunaire, du 15 au 21 janvier 2022. Selon le Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies, 12 658 décès liés à la Covid-19 ont été enregistrés dans les hôpitaux entre le 13 et le 19 janvier. La Chine, pays le plus peuplé du monde, a signalé 59 938 décès liés au virus entre le 8 décembre 2022 et le 12 janvier 2023. En décembre 2022, la décision de Pékin de lever les mesures restrictives dites "Zéro-Covid" suite à des manifestations contre cettre stratégie, a poussé des centaines de millions de personnes à rentrer che...
Un rebond de cas de COVID-19 à court terme est peu probable
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Un rebond de cas de COVID-19 à court terme est peu probable

"Un large rebond de l'épidémie de COVID-19 en Chine au cours des deux ou trois prochains mois est peu probable, car 80% de la population a déjà été infectée par le virus SRAS-CoV-2", a déclaré le chef épidémiologiste du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC), Wu Zunyou. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dit redouter une flambée épidémique en Chine avec les célébrations du Nouvel An, qui a commencé le 22 janvier. Pour la première fois depuis 2020, les Chinois ne sont pas soumis à des mesures sanitaires strictes et des restrictions de mouvements après l'abandon par les autorités chinoises de la politique "zéro COVID". "Les déplacements importants pendant la période du Nouvel An chinois en cours pourraient favoriser la propagation de l'épidémie, augm...
Xi Jinping inquiet de la situation épidémique avant le Nouvel An
2019-nCoV, POLITIQUE, Santé

Xi Jinping inquiet de la situation épidémique avant le Nouvel An

L’arrivée dans des zones rurales de dizaines de millions de Chinois des villes, pour les festivités, devrait provoquer une hausse des cas de Covid-19. Les mouvements de population en Chine à l’occasion du Nouvel An lunaire pourraient aggraver la situation épidémique déjà compliquée. Selon les données du ministère chinois des Transports, le nombre de passagers pendant les vacances cette année devrait atteindre près de 2,095 milliards, revenant à 70,3% de la même période en 2019. Pendant la fête du Printemps, le nombre de trains a été augmenté, et le temps de fonctionnement de certaines lignes a également été étendu jusque tard dans la nuit. Selon le «Rapport sur les tendances de voyage pour les vacances de la fête du Printemps 2023», publié par l’agence de voyage Tongcheng, la dema...
Les vaccins chinois COVID-19 se sont avérés sûrs et efficaces grâce aux essais et aux données
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Les vaccins chinois COVID-19 se sont avérés sûrs et efficaces grâce aux essais et aux données

Source CGTN - Les vaccins COVID-19 produits en Chine ont été prouvés sûrs et efficaces par des essais cliniques et des données du monde réel. Les vaccins ont contribué à sauver des personnes en Chine et dans le monde entier, ce qui constitue un accomplissement irréversible et ne peut être remis en cause par les négationnistes. Diverses options La Chine est le seul pays à disposer de vaccins COVID-19 développés par des voies techniques multiples qui fonctionnent de différentes manières. Outre les vaccins à ARNm qui font appel à une nouvelle technologie, comme le produit de Pfizer Inc., les gens peuvent également choisir les vaccins inactivés traditionnels, qui ont fait leurs preuves et sont devenus la norme en Chine. Les entreprises chinoises ont également fabriqué des vaccins à ...
La Chine accepte la demande de nouveau médicament de Junshi Bioscience pour le COVID-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine accepte la demande de nouveau médicament de Junshi Bioscience pour le COVID-19

Le gouvernement chinois a accepté la demande d'autorisation de mise sur le marché de Shanghai Junshi Biosciences, une unité de Shanghai Vinnerna Biosciences, pour son médicament VV116 contre le COVID-19. Au cours des études précliniques, le VV116 a montré des effets anti-virus significatifs contre la souche originale du COVID-19 et les souches mutantes, y compris la variante Omicron, et n'est pas toxique, selon le dépôt. Dans son étude clinique de phase 3, le médicament a atteint le critère d'efficacité prédéfini, selon le dépôt. Le VV116 est un agent antiviral oral et un médicament puissant anti-COVID-19. Il est aussi efficace que le Paxlovid pour accélérer la récupération clinique, selon une étude scientifique publiée en décembre 2022dans la revue New England Journal of Medicine. ...
La médecine traditionnelle chinoise joue toujours un rôle dans le traitement du COVID-19
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La médecine traditionnelle chinoise joue toujours un rôle dans le traitement du COVID-19

Source CGTN - Alors que la Chine change de cap dans sa réponse au COVID-19 en passant de la prévention des infections à la protection de la santé des personnes et à la prévention des cas graves, le pouvoir unique de la MTC est davantage exploité par les autorités sanitaires pour protéger la vie et la santé de la population. Le 5 janvier, la Chine a publié la 10ème version de son protocole de diagnostic et de traitement du COVID-19, qui illustre parfaitement l'expérience enrichissante de l'utilisation de la MTC dans le traitement des cas graves et critiques. Le nouveau protocole introduit des traitements de MTC ciblés pour les cas graves et propose des solutions thérapeutiques relativement complètes de la MTC pour les enfants. Le pays a également élaboré un plan unique de traitement d...
La Chine a signalé 59 938 décès liés au Covid-19 en plus d’un mois
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine a signalé 59 938 décès liés au Covid-19 en plus d’un mois

Les autorités sanitaires chinoises ont signalé le 14 janvier 2023 près de 60 000 décès liés au Covid-19 en un peu plus d'un mois. Il s'agit du premier bilan publié depuis la levée des mesures liées à la stratégie "zéro covid" début décembre. Il y a eu un total de 59.938 décès liés au Covid-19 entre le 8 décembre 2022 et le 12 janvier 2023, a déclaré Jiao Yahui, chef du Bureau de l'administration médicale de la Commission nationale de la santé, lors d'une conférence de presse. Parmi ces décès, 5 503 ont été causés par une insuffisance respiratoire due au COVID, le reste résultant d'une combinaison de maladies sous-jacentes et d'autres maladies, a déclaré la cheffe du bureau. L'âge moyen des morts est de 80,3 ans, 90,1% d'entre eux ayant plus de 65 ans et 56,5% plus de 80 ans. P...
L’OMS pense que les décès sont sous-déclarés mais la pandémie ne touchera pas l’Europe
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’OMS pense que les décès sont sous-déclarés mais la pandémie ne touchera pas l’Europe

Le 11 janvier 2023, le Dr Michael Ryan, chargé de la gestion des situations d'urgence sanitaire à l'OMS, a déclaré que «les décès sont fortement sous-déclarés en Chine» en ce qui concerne le Covid-19. La Chine a levé rapidement début décembre l'essentiel de ses strictes mesures contre le Covid-19, qui avaient permis à sa population d'être largement protégée du virus depuis 2020. Cependant, l’organisation onusienne a annoncé qu'elle ne voyait pas de "menace directe" pour l'Europe, du fait de l'augmentation des infections au coronavirus en Chine. Hans Kluge, en charge des pays européens au sein de l'OMS, a déclaré que sur la base des informations reçues de la part de la Chine, il n'y avait pas de menace. Des informations plus détaillées et régulières restent nécessaires pour surveil...
Mises en garde de l’OMS avant le Nouvel An lunaire
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Mises en garde de l’OMS avant le Nouvel An lunaire

L'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) craint de voir les mouvements de population attendus à l'occasion du Nouvel An lunaire propager l'épidémie de COVID-19 en Chine, dont le nombre de cas reste élevé. L'OMS a estimé qu'ils pourraient provoquer une flambée épidémique. Pour la première fois depuis 2020, le Nouvel An lunaire, qui commence officiellement le 21 janvier, ne sera pas assorti de mesures sanitaires et restrictions de mouvements après l'abandon par les autorités chinoises de la politique "zéro COVID". Ce changement de politique, engagé après des manifestations dans tout le pays, a exposé pour la première fois une grande partie des 1,4 milliard d'habitants du pays au coronavirus. Cette situation a notamment déclenché une vague d'infections qui submerge des hôpitaux, con...
Pékin suspend l’exemption de visa pour les Sud-Coréens en transit
2019-nCoV, Asie/Pacifique, MONDE

Pékin suspend l’exemption de visa pour les Sud-Coréens en transit

La Chine a annoncé la suspension de l'exemption de visa pour les ressortissants sud-coréens et japonais en transit sur son territoire, a annoncé son bureau de l'immigration. Il s'agit d'une autre contre-mesure face au renforcement des contrôles sanitaires aux frontières de la Corée du Sud et du Japon pour les passagers arrivant de Chine, afin d'empêcher la propagation du Covid-19. Le bureau a déclaré que le gouvernement chinois a mis en place cette mesure en réponse aux réglementations «discriminatoires» imposées par les pays voisins contre la Chine. La décision a été prise un jour après que Pékin a annoncé la suspension de la délivrance des visas de court séjour pour les Sud-Coréens qui souhaitent se rendre en Chine pour le commerce, le tourisme, un service médical ou autre raiso...
L’activité des essais cliniques de la NAFLD rattrape son retard en Chine
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

L’activité des essais cliniques de la NAFLD rattrape son retard en Chine

La Chine devrait enregistrer la plus forte prévalence diagnostiquée de stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) en 2029, représentant 44 % des cas sur les 16 principaux marchés pharmaceutiques (16MM). En conséquence, le nombre d'essais cliniques menés dans le pays pour cette indication augmente progressivement, principalement sous l'impulsion des sociétés pharmaceutiques internationales, mais manque de participation substantielle des entreprises nationales, selon GlobalData, une société de données et d'analyse de premier plan . La base de données sur l'épidémiologie et la taille du marché de GlobalData révèle que le nombre total de cas prévalents diagnostiqués de NAFLD en Chine devrait augmenter à un taux de croissance annuel (AGR) de 2,04%, passant de près de 273 millions de cas en...
La Chine rétrograde les règles de lutte contre le COVID-19 en vue d’un retour à la normale
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine rétrograde les règles de lutte contre le COVID-19 en vue d’un retour à la normale

Source CGTN - Les mesures assouplies de lutte contre la pandémie de COVID-19 sont entrées en vigueur le 8 janvier en Chine, alors que le pays a commencé à retrouver une vie normale après trois ans de gestion rigoureuse de la pandémie. Le pays a rouvert ses ports frontaliers au transport de marchandises ainsi qu'aux visiteurs entrants et sortants. Elle a également repris les services permettant aux citoyens chinois de demander des passeports et des visas pour affaires et loisirs. La quarantaine et les tests de dépistage du COVID-19 appliqués sur place aux visiteurs entrants ont été supprimés, de même que la désinfection préventive des marchandises importées et le contrôle par échantillonnage des aliments de la chaîne du froid. Le pays n'appliquera plus de mesures de quarantaine ni ...
L’UE propose de donner des vaccins à la Chine
2019-nCoV, Europe, MONDE

L’UE propose de donner des vaccins à la Chine

L'Union Européenne a proposé à la Chine, qui fait face à un pic épidémique, de lui offrir des vaccins anti-Covid et de lui apporter son "expertise", a annoncé la Commission européenne. La commissaire à la Santé, Stella Kyriakides, "a pris contact avec ses homologues chinois pour leur proposer la solidarité et le soutien de l'UE, ce qui inclut notre expertise en santé publique et des dons de vaccins européens adaptés aux variants", a indiqué un porte-parole de la Commission, ajoutant que Bruxelles attendait la réponse de Pékin. L'exécutif européen avait déjà indiqué mi-décembre que l'UE était prête à "approvisionner la Chine en vaccins", mais sans évoquer de dons de vaccins. La Commission n'a pas détaillé le nombre de doses que l'UE pourrait offrir, ni dans quels stocks ils seraien...
Nouvelle phase du Covid-19 annoncée en Chine
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Nouvelle phase du Covid-19 annoncée en Chine

La Chine a préparée une "nouvelle phase" dans sa lutte contre le COVID-19 poussant les marchés financiers à se renforcer après que Pékin ait abandonné les contrôles aux frontières en cas de pandémie. La réouverture du pays le 8 janvier est l'une des dernières étapes du démantèlement par la Chine de son régime "zéro Covid", qui a débuté en décembre 2022 après des manifestations contre les restrictions. Cette politique "zéro covid" est parvenu à éloigner le virus pendant trois ans, mais a causé un impact néfaste sur la seconde plus grande économie du monde. Raison pour laquelle, Pékin a décidé de baisser la quarantaine afin de stimuler les voyages à l'étranger. Cependant, plusieurs pays exigent des tests négatifs des visiteurs en provenance de Chine, cherchant à contenir une épidémi...
La Nouvelle-Zélande et la Pologne refusent d’imposer des restrictions aux voyageurs venus de Chine
2019-nCoV, MONDE, Santé

La Nouvelle-Zélande et la Pologne refusent d’imposer des restrictions aux voyageurs venus de Chine

Les ministres de la santé polonais et néo-zélandais ont décidé de ne pas imposer de mesures de restrictions sanitaires envers les voyageurs en provenance de Chine. La ministre de la Santé, , Ayesha Verall, a affirmé que l'imposition de mesures de santé publique strictes n'est actuellement pas nécessaire pour protéger les Néo-Zélandais. La Nouvelle-Zélande a annoncé sont intention de ne pas imposer de restriction liée au coronavirus aux voyageurs en provenance de la Chine, décrivant cette décision comme "ni requise, ni justifiée". Dans un communiqué, la ministre de la Santé, Ayesha Verall, a déclaré qu'il y a un risque minimal pour la santé publique en Nouvelle-Zélande. "L'imposition de mesures de santé publique strictes n'est actuellement pas nécessaire pour protéger les Néo-Zélan...
La Chine publie de nouveau des données hospitalières-OMS
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

La Chine publie de nouveau des données hospitalières-OMS

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reçu de la Chine des données sur les nouvelles hospitalisations relatives au COVID-19 après une période au cours de laquelle Pékin n'avait rien transmis, les chiffres publiés jeudi montrant une augmentation de près de 50% la semaine dernière. L'OMS n'avait reçu aucune donnée de la part de la Chine au cours des dernières semaines, après l'abandon par la Chine de sa politique "zéro COVID" début décembre, amenant certains experts à soupçonner les autorités chinoises de dissimuler l'ampleur de l'épidémie dans le pays. L'OMS a fait état de 22.416 nouvelles hospitalisations dues au COVID-19 en Chine continentale au cours de la semaine au 1er janvier, contre 15.161 la semaine précédente. Ce niveau reste toutefois inférieur au pic de près de 29.000...
Levée de quarantaine : la Chine sort de son isolement
2019-nCoV, Santé, SOCIETE

Levée de quarantaine : la Chine sort de son isolement

La Chine a levé ce 8 janvier la quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de l'étranger. Cette levée met fin à trois ans d'isolement bien que le pays soit confronté à une flambée des cas de Covid-19. Après trois années de restrictions, qui ont durement affecté son économie et fini par déclencher des manifestations dans tout le pays, la Chine a levé le 7 décembre la plupart de ses mesures de lutte contre la pandémie. L'annonce en décembre de la fin de la quarantaine a incité les chinois à effectuer en nombre des projets de voyages à l'étranger, avec une augmentation spectaculaire du trafic sur les sites de réservations. Pékin dénonce les restrictions imposées par les pays étrangers La perspective d'un afflux massif de touristes chinois a incité plus d'une dizaine de p...