L’édition 2021 de la Yichun Cultural Tourism Industry Development Conference a eu lieu à Gao’an, dans la province du Jiangxi, dans l’est de la Chine.

Cet événement a eu lieu au Musée de la porcelaine bleue et blanche de la dynastie Yuan, où des céramistes d’art ont fait la démonstration de la fabrication des céramiques traditionnelles chinoises.

La porcelaine est l’art le plus important et le plus célèbre de Chine, depuis les cultures néolithiques. Cependant, la porcelaine bleue et blanche est particulière, fascinant toujours les amateurs et connaisseurs.

La « Poterie bleue et blanche » (青花 : qīng-huā ; lit. « fleurs/motifs bleus ») couvre une large gamme de poterie et de porcelaine blanches décorées sous la glaçure avec un pigment bleu, généralement de l’oxyde de cobalt.

La décoration est couramment appliquée à la main. Cependant, à l’origine il s’agissait d’une peinture au pinceau. D nos jours, il s’applique par pochoir ou par impression par transfert, bien que d’autres méthodes d’application sont aussi utilisées.

Ce type de poterie demande des températures de cuisson les plus élevées, et seul le pigment cobalt peut résister.

Dans l’histoire de cette poterie, de nombreuses autres couleurs nécessitaient une décoration sur glaçure, puis une deuxième cuisson à une température plus basse pour corriger cela.

La décoration bleue et blanche est devenue largement utilisée dans la porcelaine chinoise au 14ème siècle, après le début de l’importation du pigment de cobalt pour le bleu, qui venait de Perse.