La Commission fédérale des communications des États-Unis a prit des mesures contre Huawei et China Telecom, invoquant des risques pour sa sécurité nationale.

La commission s’est attaqué aux sociétés chinoises de renom Huawei Technologies et China Telecom, dans le cadre d’une série de décisions visant à protéger la sécurité nationale du gouvernement de la Chine.

L’agence, par 5 voix contre 0, a ordonné aux opérateurs de retirer les équipements fabriqués par Huawei et a entamé une procédure demandant s’il fallait mettre fin à l’autorisation de China Telecom (Americas) Corp à opérer aux États-Unis.

«Nous le faisons pour une bonne raison», a déclaré le président de la FCC, Ajit Pai, après le vote contre China Telecom, selon le South China Morning Post.

Les agences de sécurité affirment que China Telecam ne s’est pas conformée aux lois sur la cybersécurité et la confidentialité, et offre des opportunités d’espionnage économique parrainé par l’État chinois et de perturbation du trafic de communications américain, a déclaré Ajit Pai.