« La demande mondiale a considérablement chuté en raison de l’épidémie de coronavirus et le commerce fait face à des défis sans précédent », a déclaré le ministre chinois du Commerce.

Les entreprises traversent une période extrêmement difficile en raison de l’épidémie, qui a causé un énorme choc au développement économique et social de la Chine, a déclaré le ministre Zhong Shan lors d’une conférence de presse à Beijing.

« Alors que l’épidémie mondiale se propage, la demande du marché international a considérablement baissé et la Chine est confrontée à des défis sans précédent dans le commerce extérieur cette année », a déclaré Zhong.

Les exportations du pays ont augmenté de façon inattendue en avril pour la première fois cette année alors que les usines ont augmenté leur cadence de production pour compenser la perte de ventes due à la pandémie de coronavirus. Cependant, une forte baisse des importations a été signalé, entraînant de nombreux problèmes sur le moyen et long terme. D’autant plus que l’économie mondiale s’enfonce dans la récession.

Les entreprises chinoises sont confrontées à des difficultés extrêmes tels que le financement limité, la baisse des commandes et les risques accrus pour les chaînes d’approvisionnement.

De nombreuses usines sont aux prises avec des commandes à l’étranger réduites ou annulées après leur réouverture, et la demande mondiale reste tiède. Ils sont confrontés à une augmentation des stocks et à une baisse des bénéfices, et certains ont laissé partir les travailleurs dans le cadre des efforts de réduction des coûts.

Pour faire face à cette conjoncture difficile, le gouvernement va stimuler la demande intérieure et promouvoir la consommation, a-t-il ajouté.

Lire aussi : 3 milliards de bons de consommation émit