De TingaNews – Les 5 et 6 novembre 2020, s’est tenue avec succès à Beijing, la 9ème Édition du Forum Chine-Afrique des Think Thanks, sous le thème : «20e anniversaire du Forum sur la coopération sino-africaine : bilan et perspective».

L’évènement a été organisé par l’Institut Chine-Afrique, sous la tutelle du Secrétariat du Comité de Suivi chinois du FCSA, en collaboration avec l’Institut des Études africaines de l’Université normale de Zhejiang, l’Institut des Études internationales de Chine et le Centre pour les études africaines de l’Université de Pékin.

L’objectif visé était de promouvoir la mise en œuvre des acquis du Sommet de Beijing et de présenter de nouvelles initiatives et suggestions pour bâtir une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide

Le Ministre assistant du Ministère des Affaires étrangères Deng Li a assisté à la cérémonie d’ouverture et prononcé le discours d’ouverture dans lequel il a mentionné que l’amitié entre les deux peuples de Chine et d’Afrique est la pierre angulaire de la coopération multidimensionnelle et tous azimuts et que la Chine et l’Afrique s’entendent et se respectent, mais il existe encore des défis à relever.

A l’égard des gens qui attaquent et dénigrent la coopération Chine-Afrique, il s’est montré ferme : « aucune force ne saura perturber et saboter cette coopération » a-t-il précisé.

Deng Li a salué l’excellence de l’amitié de longue date entre la Chine et l’Afrique. Il a souligné qu’au cours des 20 ans écoulés, la Chine et l’Afrique ont saisi les opportunités pour le développement et que dans le cadre du FOCAC, chaque décision prise est une décision commune de la Chine et de l’Afrique.

«Ensemble, la Chine et l’Afrique travailleront fermement à construire une communauté d’avenir partagé encore plus solide, et les relations sino-africaines iront toujours plus loin» a-t-il martelé avant d’inviter les chercheurs et lieux de réflexion chinois et africains à poursuivre leurs efforts.

Plus de 200 experts, universitaires, journalistes et reporters des médias chinois et africains et envoyés diplomatiques africaines en Chine ont pris part à cette réunion en vidéoconférence organisée autour de quatre panels de discussions qui sont: la solidarité sino-africaine contre la Covid-19 et la sécurité de la santé publique ; la construction de «la Ceinture et la Route» et de la zone de libre-échange du continent africain ; la coopération sino-africaine contre le changement climatique et le développement de l’Afrique et la coopération sino-africaine en matière de réduction de la pauvreté.

Le Burkina Faso était représenté à ce grand rendez-vous du Forum Chine-Afrique des Think Tanks par le Dr. Daniel KABORE, Directeur exécutif du Centre d’analyse des politiques économiques et sociales (CAPES) et Monsieur Jérôme KABORE, Directeur de publication du journal en ligne, tinganews.com.

Dr. Daniel KABORE, dans son intervention, a tout d’abord rappelé les principes de la coopération chinoise à savoir les principes de sincérité, d’amitié et de solidarité avec les pays africains.

Dans sa réflexion, il s’est ensuite appesanti sur les initiatives majeures de la coopération chinoise dont la promotion industrielle, l’interconnexion des infrastructures, la facilitation du commerce, le développement vert, le renforcement des capacités, la santé, les échanges humains et culturels ainsi que la paix et la sécurité.

Il a abouti à la conclusion selon laquelle les initiatives majeurs développées par la Chine permettent de sortir les populations de leur état de pauvreté et sont propres à promouvoir le développement à long terme.

Monsieur Jérôme KABORE quant à lui, a salué les résultats positifs obtenus dans tous les domaines de la coopération sino-africaine au cours des vingt dernières années en prenant à témoin la coopération sino-burkinabè qui est un exemple de coopération bénéfique et pragmatique depuis la reprise des relations diplomatiques il y a deux ans.

Lire aussi : Pour Jérôme Kaboré, « la Chine aide vraiment les pays africains »

Il s’est réjoui de la disponibilité et de l’engagement du peuple chinois à partager sans réserve son expérience et le fruit de son effort avec les pays Africains avant d’inviter les dirigeants du continent africain à saisir les privilèges de la coopération sino-africaine pour tracer le chemin du développement de l’Afrique.

Jérôme Kabore

Pour le directeur de Publication de tinganews.com, après les 20 ans de la création du Forum sur la Coopération Sino-africaine et les 9 ans de la création du Forum Chine-Afrique des Think Tanks, la coopération Sino-africaine se révèle comme un instrument pragmatique pour l’Afrique dans la lutte contre la pauvreté car les opportunités qu’offre la Chine dans ce cadre sont assez considérables.

« La Chine est un exemple, une source d’inspiration et une référence mondiale en matière de lutte contre la pauvreté. En quelques décennies, elle a réussi à sortir des centaines de millions de personnes de la pauvreté, devenant ainsi le premier pays en développement à atteindre l’objectif du millénaire » a-t-il rappelé

Monsieur KABORE a aussi soutenu que la coopération sino-africaine est très concrète et pratique, ce qui a permis à des pays africains comme le Burkina Faso de se doter progressivement de capacités nécessaires pour lutter contre la pauvreté.