Sélectionner une page

POLITIQUE

Le gouvernement règlement pour éviter une hausse du chômage

De nouvelles mesures vont réglementer d’ici octobre 2018 le marché des ressources humaines afin «d’améliorer les services des agences de placement, aider à maintenir l’augmentation des opportunités d’emploi et relancer la modernisation économique», a indiqué le gouvernement.

Zhang Yizhen, vice-ministre des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, a expliqué lors d’un point de presse que le nouveau règlement, signé par le Premier ministre Li Keqiang, sera le premier du genre depuis le lancement de la politique de réforme et d’ouverture en 1978.

Le règlement devrait définir une liste de services, les normes de comportement, les exigences en matière de gestion et le rôle du gouvernement, afin d’inciter la participation du secteur privé.

«En rédigeant le règlement, nous avons largement sollicité les opinions du public en ligne et les suggestions des ministères, des gouvernements locaux et des associations industrielles», a précisé Du Yaling, directrice du département pour la législation sur la gestion sociale du ministère de la Justice.

Cette dernière a souligné que «des changements ont été apportés au projet sur la base des commentaires des agences d’emploi, des entreprises et de leurs employés et experts». Depuis la crise économique internationale de 2009, le nombre de demandeurs d’emploi n’a pas cessé d’augmenter, notamment chez les diplômés des universités et les travailleurs migrants.

Plus de 66 millions d’emplois ont été créés dans les zones urbaines au cours de ces cinq dernières années, mais le chômage (environ 4% en zones urbaines) reste un point sensible dans le pays, où la dureté du gouvernement est admise, en contrepartie du développement économique.

En 2018, plus de 8 millions de diplômés des universités sont à la recherche d’un emploi, auquel s’ajoute plus de 4 millions de diplômés des écoles professionnelles et des millions de travailleurs migrants.

Lors d’une réunion gouvernementale, Li Keqiang a rappelé que le pays «possède les ressources humaines les plus importantes au monde et que des opportunités devraient être créées en utilisant le marché pour parvenir à un flux ordonné de talents».

Le gouvernement a fixé auprès des gouvernements régionaux et départementaux des mesures pour qu’ils atteignent le chiffre de 11 millions d’emplois dans les zones urbaines créés cette année.

Selon le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale, à la fin de l’année 2017, plus de 30 000 agences d’emploi existaient, générant des recettes de 1 440 milliards de yuans (184,9 milliards d’euros) et employant plus de 580 000 personnes.

Zhang Yizhen a assuré que «pour parvenir à un développement de qualité, il existe toujours un fossé entre la réalité et les attentes. Beaucoup d’agences d’emploi sont petites et ne parviennent pas à utiliser de nouvelles technologies telles que les megadonnees (big data), l’informatique en nuage (cloud computing) et l’Internet mobile».

Raison pour lesquelles, «une nouvelle réglementation est vitale pour améliorer les marchés des ressources humaines, promouvoir un flux de talents libre et sain et mieux servir l’emploi et le développement de haute qualité», a assuré la vice-ministre.

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :