Sélectionner une page

Environnement,TERRE

Le Henan ne veut plus de voitures polluantes

Les autorités de la province du Henan ont annoncé leur intention de remplacer les bus locaux et les camions à ordures par des véhicules purement électriques dans les prochaines années.

Les autorités souhaitent passer aux véhicules à énergie nouvelle pour une conduite écologique. Selon un plan d’action triennal sur le développement des véhicules à énergie nouvelle et connectés, tous les bus et camions à ordures ménagères et professionnels – nouvellement achetés – dans la province devaient être des véhicules électriques.

De plus, 75% des taxis également nouvellement acquis, des véhicules réalisant des trajets en banlieue, des petits camions de livraison et des autres véhicules utilisés par les services postaux ou desservant des sites touristiques, des ports et des aéroports, devront être des véhicules à énergie propre, ou en grande partie des véhicules à énergie nouvelle (VEN), cette année.

Les autorités locales souhaitent ainsi élever le pourcentage d’utilisation de véhicule propre à 85% en 2019 et à 95% en 2020. Il est prévu dans les zones urbaines de Zhengzhou, capitale du Henan, que tous les bus, taxis, camions à ordures et véhicules utilisés dans le secteur logistique devront être remplacés par des VEN d’ici fin 2020.

Cette décision entre dans le cadre de la nouvelle politique environnementale du pouvoir central. En effet, il est prévu, par exemple, l’utilisation des VEN pour soulager la pression sur l’environnement, en offrant des exemptions de taxes et des subventions d’achat.

Ainsi, le pays souhaite devenir le plus grand marché mondial des VEN pour la troisième année consécutive, avec quelque 777.000 de VEN vendus en 2017.

Lutte contre la pollution : un quota de véhicules propres instaurés

Recevez la Newsletter

Coronavirus (2019-nCoV)

Suivez-moi sur Twitter

Confrontation Chine – Etats-Unis

Coopération Chine – Afrique

Essentiel de l’actu

Votre opinion compte!

Mers de Chine

Dossier explosif entre la Chine et ses voisins asiatiques




Dossier d’Histoire

Africa Wire

%d blogueurs aiment cette page :