La province chinoise du Jiangxi (sud-est de la Chine) a adopté une série de mesure pour soutenir le développement de ses anciennes bases révolutionnaires, ont indiqué les autorités concernées le 26 mai lors d’une conférence de presse tenue à Nanchang, chef-lieu de la province.

Création le 7 novembre 1931 du Soviet du Jiangxi par Mao Zedong, …

Dans le cadre d’une vaste politique de développement des régions de la province ayant abrité d’anciennes bases révolutionnaires, le Jiangxi a décidé de présenter sa «directive pour accélérer la revitalisation et le développement des anciennes bases révolutionnaires dans la nouvelle ère», à la veille des 100 ans du PCC.

Les régions ayant abrité d’anciennes bases révolutionnaires «ont fait de grands sacrifices et d’énormes contributions pour la réussite de la révolution chinoise», a déclaré Zhang Heping, directeur de la Commission provinciale du développement et de la réforme du Jiangxi.

«Ces régions, notamment l’ancienne région soviétique centrale située dans le sud de la province, sont encore aujourd’hui sous-développées, malgré leurs remarquables progrès réalisés durant la bataille victorieuse contre la pauvreté extrême à travers la Chine», a déclaré Zhang Heping, dégalement directeur du Bureau provincial pour la revitalisation et le développement de l’ancienne région soviétique centrale.

Lire aussi : Le tourisme rouge, qu’est ce que c’est?

La province a rendu publique sa «Directive pour accélérer la revitalisation et le développement des anciennes bases révolutionnaires dans la nouvelle ère», qui comprend 20 mesures concrètes fixant six points de travail essentiels dans ce domaine :

  • dans l’objectif de mettre en application la stratégie nationale de revitalisation des régions rurales, il faut consolider et étendre leurs réalisations durant la bataille contre la pauvreté extrême afin d’accélérer le développement de l’agriculture moderne et la construction de beaux villages dans ces régions ;
  • dans l’objectif de jeter une base solide pour leur développement de haute qualité, il faut mettre en œuvre un certain nombre de projets stratégiques de communication, d’exploitation énergétique et hydraulique ;
  • dans l’objectif de renforcer leur force de développement endogène, il faut rendre encore plus puissants leurs secteurs industriels avantageux à force d’innovation et de stratégies nationales pour le développement régional ;
  • dans l’objectif de renforcer la protection de leur écologie naturelle, il faut améliorer l’environnement écologique et promouvoir le développement vert ;
  • dans l’objectif d’améliorer le bonheur des habitants de ces régions, il faut accélérer le développement de l’éducation, améliorer le niveau des services médicaux et promouvoir le développement des causes culturelle et sportive dans ces régions;
  • dans l’objectif d’assurer l’héritage du « gène rouge », il faut renforcer la protection des sites historiques et des reliques révolutionnaires, et promouvoir le développement du tourisme rouge dans ces régions.

La directive atteste qu’il est «nécessaire d’organiser des politiques d’aide ciblées, de renforcer les soutiens financiers et fiscaux ainsi que la protection des ressources agraires dans les régions en question». Les autorités locales souhaitent ainsi «améliorer les systèmes d’aide et d’évaluation différentielle et de créer une atmosphère encourageante pour la participation à la revitalisation et au développement des régions concernées».

Lire aussi : Le «tourisme rouge» bat son plein à la veille du centenaire du PCC

Entrée monument de la victoire de la Guerre de défense de Huangyangjie Jiangxi

D’ailleurs, Li Xiaobao, secrétaire du comité du Parti et directeur du Bureau provincial de la culture et du tourisme du Jiangxi, a indiqué que «ces dernières années, le Jiangxi a pleinement exploité les avantages des ressources révolutionnaires, renforcé la protection et l’utilisation du patrimoine culturel révolutionnaire, développé le tourisme rouge, hérité des gènes rouges et s’est efforcé de créer un ‘Modèle du Jiangxi’ pour la protection et l’utilisation des ressources rouges». 

Le Jiangxi est une ancienne base révolutionnaire célèbre en Chine où l’armée populaire y est fondée, et la République y a son origine. De nombreux événements ayant eu un impact sur le développement historique de la Chine s’y sont déroulés, laissant d’importantes «ressources rouges et un patrimoine culturel révolutionnaire riche».

A l’occasion du 100ème anniversaire de la fondation du Parti communiste chinois, Li Xiaobao a annoncé que le Jiangxi mettra l’accent sur les célébrations du centenaire, renforcera encore la protection et l’utilisation des ressources rouges de la province, en particulier le patrimoine culturel révolutionnaire.

Les autorités locales ont promulgué un Règlement sur la protection du patrimoine culturel révolutionnaire dans la province du Jiangxi, et engager une série de politiques pour la protection et l’utilisation du patrimoine culturel révolutionnaire.

Il est aussi prévu la compilation d’un «Atlas des vestiges révolutionnaires dans la province du Jiangxi», afin de protéger et d’utiliser les pièces du patrimoine relatives à la Longue marche et les slogans rouges, et promouvoir la construction de zones de protection du patrimoine culturel révolutionnaire.

Lire aussi : Les chinois de plus en plus adeptes du « tourisme rouge »

Ces dernières années, le tourisme rouge du Jiangxi a connu un fort essor. La province est devenue une destination touristique rouge incontournable et un lieu très prisé des touristes.

Selon Li Xiaobao, le Jiangxi uniformisera cette année la gestion des projets de tourisme rouge tels que le tourisme de recherche rouge et la formation rouge, et organisera l’Expo du tourisme rouge de Chine 2021.

«La province établira le Plan pour la protection et l’utilisation ouverte des ressources culturelles rouges dans le Jiangxi pour prendre pleinement le pouls de la protection et de l’utilisation des ressources culturelles rouges et proposera des mesures ciblées dans ces deux domaines», a indiqué le secrétaire du comité du PCC.

Ce dernier a indiqué que la province allait aussi promouvoir «la construction de la section du Jiangxi du Parc culturel national de la Longue marche et construira des salles d’exposition et des sentiers avant la fin de l’année pour faire du Jiangxi un site national touristique rouge de premier choix».