Le «tourisme rouge» bat son plein à la veille du centenaire du PCC

par | Avr 28, 2021 | 100 ans PCC, PCC, POLITIQUE

À l’occasion du 100e anniversaire du Parti communiste chinois, les touristes affluent vers les sites historiques et effectuent des pèlerinages vers les monuments du PCC.

Logo du centenaire du PCC

Lire aussi : Le tourisme rouge

Les lieux historiques des provinces du Jiangxi et du Guizhou connaissent un afflux de touristes cette année alors que les voyages post-pandémiques reviennent en Chine.

Ces lieux sont pour être sites des premières batailles du leader révolutionnaire Mao Zedong, sa Longue marche et la conférence de Zunyi, qui a établi son autorité au sein de l’armée.

Au Guizhou, le tourisme au premier trimestre de 2021 a déjà retrouvé son niveau de 2019, a déclaré le responsable local, Lu Yongzheng. La province, parmi les principales destinations touristiques de Chine, a accueilli des millions de touristes.

Lors d’une récente tournée, des descendants de l’Armée rouge ont raconté des histoires de leurs ancêtres au Zunyi Memorial Museum, qui abrite des artefacts de l’époque et des recréations d’hologrammes d’une réunion clé au cours de laquelle Mao a établi son autorité.

En 2016, le musée Zunyi a lancé une exposition itinérante qui fait le tour des collèges et universités de toute la Chine. Et pour susciter l’intérêt des plus jeunes visiteurs, il a formé plus de 100 «jeunes conservateurs» du primaire ou du collège à raconter à leurs camarades la période de l’histoire.

«Ils ont suscité une très bonne réponse, en particulier parmi les visiteurs de leur âge», a déclaré le conservateur adjoint du musée, Zhang Xiaoling.

Des foules de touristes visitent également les chaînes de montagnes de Jinggangshan dans la province du Jiangxi, connue comme le «berceau de la révolution chinoise», où Mao a combattu ses premières batailles et où l’armée révolutionnaire s’est formée.

Les villages autour des sites historiques anticipent un afflux de touristes marquant le centenaire. Enveloppé par les chaînes de montagnes se trouve Mayuan, un village idyllique d’un peu plus de 1 000 habitants.

L’essor du tourisme est également stimulé par une campagne nationale visant à informer les 91 millions de membres du Parti communiste sur son histoire et son idéologie.

Parc d’attraction du PCC à Wuhan

De fait, le tourisme axé sur l’histoire révolutionnaire du PCC est très populaire au district de Gutian, dans la province du Fujian (sud-est), où s’est tenue la célèbre conférence de Gutian.

Cette année, les circuits et les destinations classiques du «tourisme rouge» vont permettre aux touristes de découvrir à la fois des paysages pittoresques et l’histoire révolutionnaire du PCC. Le «tourisme rouge» est en train de devenir progressivement une nouvelle culture touristique.

D’ailleurs, la compagnie aérienne China Southern Airlines a annoncé qu’elle lancerait un service personnalisé de «tourisme rouge». La compagnie a déjà proposé des circuits «rouges» tels que «trois jours à Shanghai et Jiaxing», «trois jours à Nanchang, Jinggangshan et Ruijin».

Des trains spéciaux du tourisme rouge ont aussi été lancés par des sociétés ferroviaires. En mars 2021, un train spécial est parti de la gare de Jinggangshan – ville au cœur des premières activités révolutionnaires du PCC située dans la province du Jiangxi (sud-est) – avec plus de 400 passagers à son bord vers des destinations «rouges» dans les provinces du Hunan, du Jiangxi et du Fujian.

En avril 2021, le premier train spécial du tourisme rouge du delta du Yangsté se rendra également à Jinggangshan.

Des sites Internet et des applications touristiques ont établi des rubriques sur le «tourisme rouge». Les utilisateurs peuvent facilement trouver les destinations célèbres de l’histoire du PCC sur la carte du «tourisme rouge».

À Beijing, le parc Zhongshan, le Musée militaire de Chine, le monument du millénaire de Chine et l’ancienne résidence de Song Qingling (Soong Ching-ling) sont devenus des destinations populaires.

À Shanghai, les sites historiques tels que l’ancien site du premier Congrès national du PCC, la défense de l’entrepôt Sihang et le Musée de Lu Xun attirent eux aussi davantage de touristes.

Vous souhaitez en savoir plus, recherchez votre article

%d blogueurs aiment cette page :