vendredi, mai 24

Le Kenya organise un forum des médias Chine-Afrique

Un sommet sur la coopération médiatique Chine-Afrique s’est tenu le 17 novembre à Nairobi, dans un contexte de consolidation des échanges entre la Chine et l’Afrique.

L’objectif de ce forum aura été d’élargir les échanges dans le domaine des médias, afin de tirer profit de la quatrième révolution industrielle.

De hauts responsables gouvernementaux et des représentants d’organisations médiatiques et d’universités venus de Chine et de divers pays africains ont participé à ce forum d’une journée, qui était co-organisé par l’ambassade de Chine au Kenya et le Conseil des médias du Kenya. Le forum était placé sous le thème de la coopération médiatique Chine-Afrique à l’ère numérique.

« La quatrième révolution industrielle, caractérisée notamment par les technologies numériques, a ouvert une nouvelle ère pour la Chine et l’Afrique », a déclaré Zhou Pingjian, ambassadeur de Chine au Kenya.

« Nous espérons que les médias pourront jouer un rôle encore plus important dans la promotion d’un environnement propice à l’industrialisation africaine et à la coopération Chine-Afrique », a-t-il ajouté.

Maureen Mbaka, Secrétaire administrative en chef du ministère de l’Information et des Technologies de la communication (TIC), a indiqué que « le Kenya était déterminé à nouer une coopération solide avec la Chine dans le secteur des médias ».

Lire aussi : Coopération médiatique, après l’Afrique, l’Amérique Latine

« Le renforcement de notre coopération dans le secteur des médias (…) est parfaitement en phase avec nos politiques et nos doctrines en matière de relations extérieures », a indiqué cette dernière.

Tian Yuhong, Secrétaire exécutif de l’Association des journalistes chinois, a quant à lui déclaré que l’amélioration des interactions et des échanges professionnels entre les médias chinois et africains était essentielle au renforcement des liens d’amitié.

D’après l’agence de presse Xinhua, Maina Muiruri, président du Conseil des médias du Kenya, a indiqué que ce forum de coopération médiatique de haut niveau marquerait un nouveau départ en matière d’échanges d’expertise – des échanges qui sont essentiels pour améliorer la résilience de l’industrie des médias face aux perturbations causées par la pandémie.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *